Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Quelle voix de fin silence ? La fin de "The Dead" de James Joyce et son adaptation au cinéma

Résumé : Gilles Chamerois s’appuie sur la méditation religieuse, lyrique et cinématographique pour définir la voix poétique joycienne comme une voix mystique cherchant à faire entendre le silence absolu, le « fin silence », ou encore la voix de l’indicible ; indicible est en particulier l’illogique (et en cela défendu d’expression normale), témoignant d’une expérience qui par définition interdit le retour à la parole, comme est par exemple l’expérience de la mort.
Keywords : The Dead
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [49 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-brest.fr/hal-01085318
Contributor : Bleuenn Bourhis <>
Submitted on : Monday, February 16, 2015 - 8:14:15 AM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 3:16:42 PM
Long-term archiving on: : Friday, April 14, 2017 - 8:39:32 PM

File

cc8 4Chamerois.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

  • HAL Id : hal-01085318, version 1

Collections

Citation

Gilles Chamerois. Quelle voix de fin silence ? La fin de "The Dead" de James Joyce et son adaptation au cinéma. Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2012, Voix défendues, 8, pp.33-54. ⟨hal-01085318⟩

Share

Metrics

Record views

198

Files downloads

248