Le Journal de Louise Girard de Heredia : un règlement de comptes familial - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Book Sections Year : 2016

Le Journal de Louise Girard de Heredia : un règlement de comptes familial

Abstract

a laissé un journal inédit de plus de trois cents pages manuscrites, commencé en 1820, repris en 1826 et 1827, puis tenu régulièrement de 1835 à 1877. Retrouvé par M me Marie-José Delrieu, petite-fille de l'arrièrepetite-fille de Louise Girard, ce journal, dont l'édition est en préparation, offre un regard nouveau sur l'auteur des Trophées et sur la rude vie des planteurs à Cuba au XIX e siècle. Née près de Santiago de Cuba le 17 décembre 1806, dans une famille française ayant émigré de Saint-Domingue, Louise Girard a vécu de 1810 à 1820 à La Nouvelle-Orléans, avant de retourner avec ses parents à Cuba. À partir de 1825, elle est chargée de l'éducation de sa soeur cadette et de divers travaux d'intendance dans la caféière dirigée par son père. Elle se lie d'amitié avec Geneviève de Heredia, épouse d'un planteur espagnol, Domingo de Heredia, et devient la marraine de leur quatrième enfant, Léonce. En septembre 1826, son amie meurt prématurément : Louise Girard prend alors soin de son filleul et des trois autres enfants du couple. Le 10 janvier 1830, Domingo de Heredia, de vingt-trois ans son aîné, se
Fichier principal
Vignette du fichier
II, 7.pdf (252.81 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04009279 , version 1 (01-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04009279 , version 1

Cite

Yann Mortelette. Le Journal de Louise Girard de Heredia : un règlement de comptes familial. Simone Bernard-Griffiths et Daniel Madelénat. Les Relations familiales dans les écritures intimes du XIXe siècle français, 25, Presses universitaires de Clermont-Ferrand, pp.79-98, 2016, Écritures de l'intime, 978-2-84516-704-9. ⟨hal-04009279⟩
7 View
5 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More