Le Salon de José-Maria de Heredia, entre deux générations de poètes - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Book Sections Year : 2004

Le Salon de José-Maria de Heredia, entre deux générations de poètes

Abstract

De même que Les Trophées servirent de lien entre le Parnasse et le symbolisme, José-Maria de Heredia réunit dans son salon les deux générations de poètes. Sa place dans la vie littéraire de la fin du XIX e siècle fut très importante. En 1873, il s'installa au numéro 14 de la rue de Berri, où il commença ses réceptions. En 1885, il loua un appartement spacieux, situé au numéro 11 bis de la rue Balzac : chaque samedi, de 15 heures à 19 heures, artistes, écrivains, journalistes, hommes politiques et diplomates s'y retrouvaient. La période de gloire du salon, entre la publication triomphale des Trophées en 1893 et la recrudescence de l'affaire Dreyfus en 1898, favorisa la vocation littéraire de la seconde fille du poète, Marie de Heredia. Lorsqu'il devint administrateur de la Bibliothèque de l'Arsenal, le 2 février 1901, Heredia reprit ses réceptions le dimanche, pendant deux ans, rue de Sully.
Fichier principal
Vignette du fichier
II, 2.pdf (164.75 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-04009219 , version 1 (01-03-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04009219 , version 1

Cite

Yann Mortelette. Le Salon de José-Maria de Heredia, entre deux générations de poètes. Marie de Laubier. Marie de Régnier. Muse et poète de la Belle Époque, catalogue de l'exposition de la bibliothèque de l'Arsenal, 13 février-23 mai 2004, Bibliothèque Nationale de France, pp.46-49, 2004, 9782717722703. ⟨hal-04009219⟩
11 View
3 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More