Le kitsch : une esthétique hors-normes ?... Ou l’art comme anomalie - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Motifs Year : 2022

Le kitsch : une esthétique hors-normes ?... Ou l’art comme anomalie

Abstract

Cet article se propose d’explorer la notion de kitsch, apparue à la fin du XIXIe siècle. D’abord perçu comme esthétique et art de vivre de la bourgeoisie triomphante, le kitsch va peu à peu être associé à la classe moyenne puis aux milieux populaires. Tout au long du XXe siècle, et surtout avec l’entrée dans la postmodernité à partir des années 1960, les choses commencent à changer de perspective. Selon Gillo Dorfles, le kitsch naîtrait d’une conception de l’art basée sur l’ascension sociale et la consommation. Il apparaît dès que le sacré est démystifié et remplacé par des fétiches et de nouveaux rites en relation avec l’homme-machine, le sport, la musique, la danse. Les « hommes de mauvais goût » jouiraient de tout ce qui est de mauvais goût car, selon Dorfles, ils confondent jugement esthétique et jugement éthique. Le kitsch serait plein de faux dramatisme, de pathos et de sentimentalisme.
No file

Dates and versions

hal-04315163 , version 1 (30-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04315163 , version 1

Cite

Lionel Souquet. Le kitsch : une esthétique hors-normes ?... Ou l’art comme anomalie. Motifs, 2022, Normal, anormal, anomal (5). ⟨hal-04315163⟩
23 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More