Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Charlemagne, empereur et mythe d'Occident

Résumé : Charlemagne demeure, au moins jusqu'au début du XXe siècle, une référence essentielle, une incarnation du grand homme tel que l'on peut le rêver à cette époque. Il est vrai que, mis à part Louis XIV et Napoléon, la figure de pouvoir à laquelle il est fait le plus souvent référence est celle de Charlemagne, dans un phénomène de réappropriation d'une identité française qui doit beaucoup aux légendes historiographiques mises en place au Moyen Âge pour légitimer la monarchie française. L'image tardive de Charlemagne est ainsi le fruit d’un lent processus de mythification, qui commence dès la mort de l’empereur, en 814. C’est cette figure, à la fois monolithique et contrastée, que cet ouvrage suit dans l’histoire, littéraire avant tout, en partant à la quête du personnage dans ses facettes fondamentales : le roi, le guerrier, l’empereur des chrétiens/chef des croisés/saint et finalement l’homme.
Document type :
Directions of work or proceedings
Complete list of metadatas

https://hal.univ-brest.fr/hal-01742765
Contributor : Emmanuelle Bourge <>
Submitted on : Monday, March 26, 2018 - 8:54:29 AM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 3:16:43 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01742765, version 1

Collections

Citation

Isabelle Durand, Bernard Ribémont. Charlemagne, empereur et mythe d'Occident. Isabelle Durand, Bernard Ribémont. France. Klincksieck, 2009, Les grandes figures du Moyen Âge, 978-2-252-03736-2. ⟨hal-01742765⟩

Share

Metrics

Record views

68