Entre proto- et post-humanité, quelle trace de l'humain ? - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Les Cahiers du CEIMA Year : 2013

Entre proto- et post-humanité, quelle trace de l'humain ?

Abstract

À partir d'une analyse sémiotique comparatiste, cet article aborde deux figures limites de l’évolution qui brouillent les frontières de l’humain : le proto-humain (2001 : A Space Odyssey d’Arthur C. Clarke et Les Animaux dénaturés de Vercors) et le post-humain primitif (Hothouse de Brian Aldiss et La planète des singes de Pierre Boulle). Ces romans présentent plusieurs traces perçues comme typiquement humaines, celles d’une promesse pour les uns et celles d’un passé révolu pour les autres, celles de la nature et celles de la culture, et qui seraient donc à même de dessiner les contours d’une éventuelle définition de l’humain. Or, celle-ci nous échappe sans cesse, et révèle sa propre artificialité, en même temps que la nécessité de continuer à la questionner.

Keywords

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
4a_Ceima9_Després.pdf (304.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01118151 , version 1 (18-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01118151 , version 1

Cite

Després Elaine. Entre proto- et post-humanité, quelle trace de l'humain ?. Les Cahiers du CEIMA, 2013, Trace humain, 9, pp.227-249. ⟨hal-01118151⟩

Collections

UNIV-BREST
153 View
902 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More