Du trauma à l'humain : traces de l'intime et écritures du vide dans la littérature britannique contemporaine - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Les Cahiers du CEIMA Year : 2013

Du trauma à l'humain : traces de l'intime et écritures du vide dans la littérature britannique contemporaine

Abstract

De Tim Pears à Zadie Smith, en passant par Jonathan Coe, Nigel Farndale et Ian McEwan, Laurent Mellet « s’attache à montrer que si les traces du corps révèlent un traumatisme d’abord intime, les traces de ces traces dans le texte, leurs symptômes narratifs et stylistiques, permettent un autre retour à l’humain à travers le retour au narratif et à la narration de soi ». Selon L. Mellet, l’intime se manifeste parfois par un vide signifiant qui permet de « ré-humaniser l’individu et le texte » et qui peut mobiliser divers enjeux éthiques, notamment chez Coe.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
1a_Ceima9_Mellet.pdf (381.45 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01117962 , version 1 (18-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01117962 , version 1

Cite

Laurent Mellet. Du trauma à l'humain : traces de l'intime et écritures du vide dans la littérature britannique contemporaine. Les Cahiers du CEIMA, 2013, Trace humain, 9, pp.21-51. ⟨hal-01117962⟩
170 View
174 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More