Hypocrisie de la voix sociale dans les "Ames fortes" de Jean Giono : La vérité d'une Médée entre Rousseau et Sade - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Les Cahiers du CEIMA Year : 2012

Hypocrisie de la voix sociale dans les "Ames fortes" de Jean Giono : La vérité d'une Médée entre Rousseau et Sade

Emmanuel Minel
  • Function : Author

Abstract

Emmanuel Minel met en lumière, à partir d’un roman de Giono écrit dans un contexte marqué par l’épuration et le début de la décolonisation, la perversité possible de la « voix de l’opprimé(e) », qui devient « figure » rhétorique, alibi dans un discours hypocrite et manipulateur au service d’une violence placée par le romancier sous le signe de Médée et du plaisir naturel mais inavouable de détruire.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
cc8 18Minel.pdf (133.84 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission

Dates and versions

hal-01117943 , version 1 (18-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01117943 , version 1

Cite

Emmanuel Minel. Hypocrisie de la voix sociale dans les "Ames fortes" de Jean Giono : La vérité d'une Médée entre Rousseau et Sade. Les Cahiers du CEIMA, 2012, Voix défendues, 8, pp.235-243. ⟨hal-01117943⟩

Collections

UNIV-BREST
167 View
373 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More