Étude sémantique et discursive de "Enfant d'Europe" de Czeslaw Milosz : la voix du poète et les réseaux lexicaux de l'humain

Résumé : Le recueil de poèmes, Enfant d’Europe, de Czesław Miłosz est inscrit dans une relation morale au monde contemporain européen. Expatrié pour vivre aux États-Unis en 1961, arraché au sol natal et à sa langue et coupé à la racine, Czesław Miłosz exprime son écartèlement, source de souffrance. Très tôt s’affirme son inclination pour la poésie, en même temps qu’il poursuit des études de droit. Plusieurs traits marquent sa trajectoire de vie et son oeuvre. Tout d’abord, son ouverture sur l’Europe et le monde : les événements de sa vie, son expatriation aux États-Unis, expliquent l’importance du thème de l’exil dans son oeuvre. Il se considère lui comme « un éternel exilé dont le regard reste rivé sur le destin de l’Europe et de la civilisation occidentale » (Magazine littéraire, 1987, 96). Le deuxième trait est son engagement politique contre le régime nazi quand il est confronté à la progression de l’antisémitisme et de la xénophobie. Il se voit attribuer la qualité de « Juste parmi les nations » par le Mémorial de Yad Vashem en Israël. Un troisième axe déterminant est le choix de ses options politiques après la deuxième guerre mondiale. Il prend ses distances avec le nouveau régime et refuse les normes du réalisme socialiste. En 1953, la Pensée Captive revient sur la place des intellectuels et des dissidents au sein des régimes autoritaires et analyse l’attrait de l’homme contemporain et des intellectuels pour le totalitarisme. Enfin, un autre trait est l’empreinte religieuse qu’il reçoit par son éducation et ses liens profonds avec la société paysanne traditionnelle empreinte de paganisme. Tout en tenant compte de la mission hautement spiritualiste et des valeurs universelles que Miłosz assigne à la poésie, nous avons tenté une approche linguistique du recueil, en utilisant comme support de l’analyse, outre les ressources théoriques de la linguistique de l’énonciation celles de la sémantique lexicale. Nous nous sommes limitée au repérage des principales caractéristiques lexicales, morphologiques, syntaxiques, dans un souci de rigueur, de précision et de pouvoir descriptif. Dans cet article, nous montrerons par une analyse croisée, énonciative et sémantique, quelle place le poète fait à l’homme, en tant qu’acteur et témoin des événements vécus en prenant appui sur l’expérience du poète et comment en même temps il la transfigure, comment l’homme est mis au coeur de l’oeuvre et par quels procédés, en nous attachant notamment aux réseaux lexicaux de l’humain et de ses substituts.
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01115512
Contributeur : Emmanuelle Bourge <>
Soumis le : mercredi 11 février 2015 - 11:33:55
Dernière modification le : mardi 20 février 2018 - 09:30:08

Identifiants

  • HAL Id : hal-01115512, version 1

Collections

Citation

Ghislaine Rolland-Lozachmeur. Étude sémantique et discursive de "Enfant d'Europe" de Czeslaw Milosz : la voix du poète et les réseaux lexicaux de l'humain. cahiers de l'association des amis de Milosz, 2011, 50, pp.116-127. 〈http://vddb.library.lt/fedora/get/LT-eLABa-0001:J.04~2011~ISSN_2029-8692.N_4.PG_116-127/DS.002.2.01.ARTIC〉. 〈hal-01115512〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

114