"The one thing he never got right / was the voice" ou l'insécurité de la voix dans "The World's Wife" de Carol Ann Duffy - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Les Cahiers du CEIMA Year : 2012

"The one thing he never got right / was the voice" ou l'insécurité de la voix dans "The World's Wife" de Carol Ann Duffy

Myriam Bellehigue

Abstract

Myriam Bellehigue montre comment, de façon très liée à sa propre biographie, la poétesse Carol Ann Duffy donne la parole à des femmes qui semblent d’abord conquérir une voix propre en racontant l’envers d’une fable masculine connue (Madame Tirésias, Madame Lazare, Madame Ésope, etc.) mais qui se révèlent en fait prises au piège de l’intertextualité. N’existant pas vraiment, leur voix pure connaît « l’affaiblissement et la épossession de soi », le drame de la féminité ou plutôt du statut d’épouse. À travers ces personnages se dessine plus largement le drame de la créativité littéraire, de la voix qui n’existe que prise dans la toile d’araignée des intertextes menaçant de la dissoudre, à quoi la voix lyrique romantique échappe en s’incarnant dans une réalité empirique, un « je » d’état civil, mais pas les voix de Duffy, hantées par leur insuffisance, malgré leur énergie.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
cc8 6Bellehigue.pdf (197.79 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01085339 , version 1 (16-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01085339 , version 1

Cite

Myriam Bellehigue. "The one thing he never got right / was the voice" ou l'insécurité de la voix dans "The World's Wife" de Carol Ann Duffy. Les Cahiers du CEIMA, 2012, Voix défendues, 8, pp.69-89. ⟨hal-01085339⟩
113 View
209 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More