La transition foncière au Bénin : entre résilience et adaptation du foncier traditionnel dans les espaces urbains, périurbains et ruraux. Cas des communes de Porto-Novo, Avrankou et Bonou au Sud-Bénin - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Theses Year : 2023

Land transition in Benin : between resilience and adaptation of traditional land tenure in urban, peri-urban and rural spaces. The case of the communes of Porto-Novo, Avrankou and Bonou in southern Benin

La transition foncière au Bénin : entre résilience et adaptation du foncier traditionnel dans les espaces urbains, périurbains et ruraux. Cas des communes de Porto-Novo, Avrankou et Bonou au Sud-Bénin

Coffi Fiacre Fortuné Nouwadjro
  • Function : Author
  • PersonId : 1376429
  • IdRef : 276288823

Abstract

The issue of land access is at the heart of contemporary issues, and determines the nature of the relationships that people have with their society, as well as the future of the land. In traditional African societies, particularly in southern Benin, Vodoun culture is at the origin of the way land is organized and managed. The modern land management system introduced by colonization and taken over by the State of Dahomey and then the Republic of Benin, has fostered the emergence of mixed land tenure. Through a qualitative and anthropological research approach based on social cohesion as a model of analysis, the major trends that contribute to the survival of traditional land tenure have been highlighted in different territories of the Ouémé department. Bonou (rural area), Avrankou (peri-urban area) and Porto-Novo (urban area) were used as study sites. In a context of decentralization, where these communes and those surrounding them are struggling to meet the challenge of territorial development, the creation of the metropolis of Porto-Novo is seen as an opportunity to promote mixed land tenure as a mechanism for resilience in the cultural and sacred identity of the territories involved.
La problématique de l’accès à la terre est au coeur des enjeux contemporains et détermine la nature des relations que les hommes entretiennent avec leur société ainsi que l’avenir des espaces. Dans les sociétés traditionnelles africaines notamment au sud-Bénin, la culture vodoun est à l’origine du mode d’organisation et de fonctionnement du foncier. Le régime moderne de gestion foncière introduit par la colonisation et repris à son compte par l’Etat du Dahomey puis la république du Bénin a favorisé l’émergence du foncier mixte. A travers une démarche qualitative et anthropologique de recherche basée sur la cohésion sociale comme modèle d’analyse, les tendances lourdes qui participent à la survivance du foncier traditionnel ont été mises en évidence dans différents territoires du département de l’Ouémé. Bonou (espace rural), Avrankou (espace périurbain) et Porto-Novo (espace urbain) ont servi de terrains d’étude. Dans un contexte de décentralisation où ces communes peinent à relever le défi du développement territorial, la création de la métropole de Porto-Novo se projette comme une opportunité pour promouvoir le foncier mixte comme mécanisme de résilience de l’identité culturelle et cultuelle des territoires impliqués.
Fichier principal
Vignette du fichier
These-2023-ESC-Amenagement_de_l_espace_urbanisme-NOUWADJRO_Coffi_Fiacre_Fortune.pdf (9.45 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Version validated by the jury (STAR)

Dates and versions

tel-04551621 , version 1 (18-04-2024)

Identifiers

  • HAL Id : tel-04551621 , version 1

Cite

Coffi Fiacre Fortuné Nouwadjro. La transition foncière au Bénin : entre résilience et adaptation du foncier traditionnel dans les espaces urbains, périurbains et ruraux. Cas des communes de Porto-Novo, Avrankou et Bonou au Sud-Bénin. Histoire. Université de Bretagne occidentale - Brest, 2023. Français. ⟨NNT : 2023BRES0055⟩. ⟨tel-04551621⟩
50 View
12 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More