Écrire le roman, écrire la nation : étude de l'"insociable sociabilité" dans le processus de construction du roman anglais", Actes du colloque des doctorants de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Proceedings Hypothèses. Year : 2023

Écrire le roman, écrire la nation : étude de l'"insociable sociabilité" dans le processus de construction du roman anglais", Actes du colloque des doctorants de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles

Adnana Sava
  • Function : Author
  • PersonId : 743614
  • IdHAL : adnana-sava

Abstract

Cet article examine la question de l’écriture de la nation anglaise à travers un prisme littéraire, en s’intéressant au processus de construction du roman anglais au xviiie siècle et à son établissement en tant que forme d’écriture typiquement anglaise. On démontrera comment les premiers romanciers (Daniel Defoe, Samuel Richardson, Henry Fielding et Eliza Haywood notamment) et leurs défenseurs ont contribué, individuellement et collectivement, volontairement ou à leur insu, à l’essor du roman comme novel et, de fait, à la construction d’une identité nationale, tout en étant animés d’un esprit d’opposition, de contradiction et d’émulation en apparence peu propice à un développement coordonné et à une réflexion commune pourtant indispensables à l’élaboration conjointe d’un projet commun. Dans un premier temps, nous aborderons la visée subversive du roman comme novel, qui s’exprime à travers la volonté affichée par certains auteurs, pionniers d’une forme littéraire nouvelle, d’inscrire leurs récits en opposition aux romances, notamment français, du siècle précédent. Dans un deuxième temps, nous nous intéresserons à l’articulation entre le novel et la nation, telle qu’envisagée au xviiie siècle par les partisans de Richardson et de Fielding notamment, et promue par la suite par des critiques comme William Hazlitt, Walter Scott et Ian Watt. On remarquera qu’au xviiie siècle, la tendance nationaliste s’inscrit, elle aussi, dans une démarche conflictuelle. Enfin, nous examinerons le processus de construction du roman anglais au xviiie siècle en nous appuyant sur un corpus de textes écrits par Defoe, Richardson, Fielding et Haywood et en mettant en lien création littéraire et (in)sociabilité au siècle des Lumières.
No file

Dates and versions

hal-04302911 , version 1 (23-11-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-04302911 , version 1

Cite

Adnana Sava. Écrire le roman, écrire la nation : étude de l'"insociable sociabilité" dans le processus de construction du roman anglais", Actes du colloque des doctorants de la Société d'Études Anglo-Américaines des XVIIe et XVIIIe siècles. Hypothèses., pp.34-45, 2023. ⟨hal-04302911⟩
11 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More