La bande dessinée, miroir ou moteur des activités physiques des jeunes ? - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Agora débats/jeunesses Year : 2018

La bande dessinée, miroir ou moteur des activités physiques des jeunes ?

Abstract

Parce que la BD s’adresse autant aux adultes qu’aux parents et au jeune lecteur, ce genre littéraire s’affirme comme un medium d’envergure au service de l’éducation de la jeunesse. Après une longue période de stigmatisation liée à la soi-disant pauvreté pédagogique de cette lecture facile (Rouvière, 2012), la BD entre, certes timidement, mais bien progressivement dans les salles de classe à partir des années 1970-1980. Au cours des années 1990, des réflexions qui lient histoire et BD voient le jour (Mitterrand, Ciment, 1993) et certains enseignants publient des fascicules méthodologiques promouvant ces pratiques pédagogiques originales (Thiébaut, 1997). Les bandes dessinées seraient un support privilégié pour comprendre l’histoire de l’immigration (Derder, 2013) ou de la Grande guerre (Marie, 2009). Actuellement, la vulgarisation scientifique par la BD s’intensifie. Le domaine du sport s’inscrit lui aussi dans ce mouvement.
No file

Dates and versions

hal-02534534 , version 1 (07-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02534534 , version 1

Cite

Sebastien Laffage-Cosnier, Christian Vivier, Julien Fuchs. La bande dessinée, miroir ou moteur des activités physiques des jeunes ?. Agora débats/jeunesses, 2018, 2018/1 (n° 78), pp.42-50. ⟨hal-02534534⟩
81 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More