De la « querelle du Barzaz-Breiz » aux origines de la Société archéologique du Finistère et du Musée départemental breton : René-François Le Men (1824-1880) et Théodore Hersart de La Villemarqué (1815-1895) - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Preprints, Working Papers, ... Year : 2019

De la « querelle du Barzaz-Breiz » aux origines de la Société archéologique du Finistère et du Musée départemental breton : René-François Le Men (1824-1880) et Théodore Hersart de La Villemarqué (1815-1895)

Fañch Postic
  • Function : Author
  • PersonId : 866401

Abstract

La correspondance entre René-François Le Men (1824-1880) et Théodore Hersart de la Villemarqué (1815-1895) ne commence qu’en 1873. Pourtant l’histoire de leurs relations est déjà fort riche et jusqu’alors largement conflictuelle. Le Men est, avec son ami François-Marie Luzel, l’un des plus virulents opposants à La Villemarqué : c’est d’ailleurs lui qui fait éclater publiquement la « querelle du Barzaz-Breiz » quand, en octobre 1867, lors du congrès celtique de Saint-Brieuc, il insère, dans la préface à sa réédition du Catholicon, une note qui est un véritable brûlot contre La Villemarqué. Le Men n’a de cesse de chercher les éléments qui démontrent que La Villemarqué est un mystificateur, à fournir aux savants à Paris et en Grande-Bretagne, les armes nécessaires à son « éreintement ». Il aide également activement Luzel pour la publication de ses Gwerziou Breiz-Izel (1868). Comment imaginer alors le spectaculaire revirement qu’il opère en 1872-73, quand, rompant brutalement avec Luzel, il se réconcilie avec La Villemarqué, engageant même une correspondance avec son ancien adversaire. Les 19 lettres de Le Men à La Villemarqué et une lettre de sa fille Marie, apportent un éclairage sur la psychologie des personnages, et nous livrent également de précieuses informations sur les débuts de la Société archéologique du Finistère, et notamment sur la délicate affaire qui, en 1876, l'oppose aux du Chatellier père et fils à propos des fouilles de Tronoën. Elles montrent aussi la part active que prend Le Men à la constitution des collections du Musée archéologique de Quimper, s'attachant à y faire entrer des objets d'intérêt ethnographique comme les costumes. Toutes ces lettres, auxquels nous avons ajouté deux lettres d’Armand du Chatellier (1797-1885) et une de son fils Paul (1833-1911) concernant l’affaire de Tronoën, ainsi que divers documents relatifs aux relations entre Le Men et La Villemarqué se trouvent dans le fonds d’archives La Villemarqué, conservé aux Archives départementales à Quimper (fonds 263 J) et sont visualisables sur la collection "Fonds La Villemarqué" de la Bibliothèque Numérique du Centre de Recherche Bretonne et Celtique : bibnumcrbc.huma-num.fr.
Fichier principal
Vignette du fichier
Le Men La Villemarqué vs 05-02-2019 revu NB.pdf (548.82 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02012051 , version 1 (08-02-2019)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02012051 , version 1

Cite

Fañch Postic. De la « querelle du Barzaz-Breiz » aux origines de la Société archéologique du Finistère et du Musée départemental breton : René-François Le Men (1824-1880) et Théodore Hersart de La Villemarqué (1815-1895). 2019. ⟨hal-02012051⟩
183 View
566 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More