Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le transhumanisme face au droit et à l’éthique de Jean Carbonnier

Résumé : Le doyen Carbonnier a écrit, dans son manuel de droit civil concernant les personnes, que la « condition de mortel (était) d’ordre public ». Cette formule fait écho, d’une part avec les désirs transhumanistes d’immortalité soit-disant rendus possibles, notamment par les progrès des biotechnologies et d’autre part, avec les prélèvements d’organes. Un retour sur cette curieuse assertion et sur ses possibles significations permettra peut-être d’éclairer d’un jour nouveau le régime juridique du corps humain et la bioéthique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-brest.fr/hal-02010701
Contributor : Quentin Le Pluard <>
Submitted on : Thursday, February 7, 2019 - 1:28:24 PM
Last modification on : Tuesday, March 12, 2019 - 10:36:03 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-02010701, version 1

Collections

Citation

Quentin Le Pluard, Cyril Hazif-Thomas. Le transhumanisme face au droit et à l’éthique de Jean Carbonnier. Ethique & santé, Masson Editeur, 2019, 16 (1). ⟨hal-02010701⟩

Share

Metrics

Record views

69