Les imprimantes 3D participent à la créativité des étudiants - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Conference Papers Year : 2018

Les imprimantes 3D participent à la créativité des étudiants

Abstract

L'impression 3D étend son domaine d'applications à toute l'industrie, à la recherche et au secteur éducatif. Le papier décrit au travers d'expériences réalisées, comment la créativité des étudiants peut être stimulée par l'usage de cette technologie récente, attractive et accessible. Un survol de l'impression 3D est proposé au lecteur en gardant à l'esprit l'objectif pédagogique. Les auteurs sont issus des départements Génie électrique et Informatique Industrielle, Génie Mécanique et Productique, Génie Industriel et Maintenance des Instituts Universitaires de Technologie. Le papier s'intéresse aux réalisations effectuées dans le cadre éducatif en liaison avec le milieu industriel mais aussi au rapprochement des entreprises, du système éducatif et de la société civile au travers des Fab Lab, véritables interfaces novatrices. La première section traite des projets accompagnés. Elle montre comment les étudiants se sont impliqués en mécanique pour concevoir un produit, en électronique pour l'assemblage des composants et des mesures associées et en informatique pour la programmation des fonctions. Le premier projet est un lecteur d'empreintes. Deux étudiants du GEII ont planché six mois sur ce thème, supervisés par un ingénieur dans le cadre de leur projet accompagné. Il s'agit de réaliser un composant autonome certifiant l'accès à la salle de classe. Le projet a pu se dérouler et être mené à terme grâce à la disponibilité de leur superviseur. Le second projet concerne deux étudiants japonais qui ont effectué un stage industriel d'un mois à l'IUT afin de découvrir la culture, le système éducatif de l'IUT, dont la structure est proche de leur Kosen. Relayés par leurs camarades français le projet a pu avancer dans un temps aussi court. Une boîte de médicaments intelligente a été le thème retenu. Le troisième projet concerne une application ergonomique. Douze étudiants en Génie Industriel et Maintenance initiés à la CAO en 3D se sont penchés sur l'étude et la réalisation d'un exosquelette d'une main gauche en vue de l'exploiter comme dispositif de récupération de mobilité perdue suite à un traumatisme. Cela a conduit leur superviseur à déposer un brevet, donnant ainsi un effet accélérateur à la motivation. Le partage de connaissances et de savoir-faire différents, la stimulation par l'enseignant manager, y compris la facilité d'accès aux équipements, ont contribué au succès des projets. A ce titre les Fab Lab évoqués dans la suite recouvrent d'un point de vue méthodologique une partie de ces items. La génération Fab Lab s'inscrit dans la dynamique du partage des connaissances et du savoir-faire, aussi bien localement comme c'est le cas de l'Open Factory de l'Université de Bretagne Occidentale, que globalement par l'usage du réseau mondial de communication. Apprendre, créer et partager forment le socle des Fab Lab. Ces items figurent également dans tous les projets évoqués. La disponibilité des accompagnants, leur polyvalence et les initiatives d'étudiants ont contribué au succès des projets, les préparant ainsi à rejoindre La French Fab. Mots-Clés-pluridisciplinarité, partage, travail de groupe, management.
Fichier principal
Vignette du fichier
CNRIUT2018V12-.pdf (269.6 Ko) Télécharger le fichier
poster26CNRIUTV6.pdf (10.23 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01882702 , version 1 (27-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01882702 , version 1

Cite

Jean Vareille, Jean-Paul Becar, Vincent Cayez, Yoann Notteau. Les imprimantes 3D participent à la créativité des étudiants. Congrès National de la Recherche en IUT, CNRIUT2018, Jun 2018, Aix-en-Provence, France. ⟨hal-01882702⟩
229 View
131 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More