Sensibilité à la polarité de la stimulation chez l’implanté cochléaire : un indicateur de dégénérescence neuronale ? - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Conference Poster Year : 2017

Sensibilité à la polarité de la stimulation chez l’implanté cochléaire : un indicateur de dégénérescence neuronale ?

Abstract

Les sujets implantés cochléaires montrent une forte variabilité inter-individuelle dans diverses tâches perceptives. Ces différences sont souvent attribuées à des différences de dégénérescence entre les populations de neurones stimulés par les électrodes. Cependant, il n’existe actuellement aucun moyen objectif pour déterminer l’étendue de cette dégénérescence chez un sujet donné. Cette étude a pour but de tester si la sensibilité à la polarité de la stimulation, qui a été proposée comme un corrélat perceptif de la dégénérescence neuronale, est corrélée à la performance des sujets. 16 sujets implantés ont participé à l’expérience 1. Nous avons mesuré les seuils d’audibilité sur chacune de leurs électrodes pour des impulsions triphasiques à phase dominante positive ou négative. La sensibilité à la polarité, définie comme la différence entre les seuils obtenus pour des impulsions négative et positive, a montré des variations allant de -4 à +4 dB suivant les sujets et les électrodes. De plus, nous avons observé que la sensibilité à la polarité moyennée entre toutes les électrodes de chaque sujet était corrélée négativement avec leur performance sur une tâche de résolution spectrale. Ce résultat est cohérent avec l’hypothèse que des seuils relativement bas pour des impulsions négatives reflètent une population de neurones en bon état et donc une meilleure résolution spectrale. Nous présenterons les résultats d’une deuxième expérience allant également dans ce sens. Pour conclure, ces études suggèrent que la sensibilité à la polarité reflète en partie le degré de dégénérescence neuronale et que cette mesure pourrait être utilisée comme un guide pour sélectionner les meilleures électrodes à stimuler chez chaque patient.
No file

Dates and versions

hal-01559851 , version 1 (11-07-2017)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01559851 , version 1

Cite

Olivier Macherey, Quentin Mesnildrey, Robert P. Carlyon, Frederic Venail. Sensibilité à la polarité de la stimulation chez l’implanté cochléaire : un indicateur de dégénérescence neuronale ?. 3èmes Journées Perception Sonore, Jun 2017, Brest, France. , 2017. ⟨hal-01559851⟩
88 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More