La carte des lieux. Connaissance et représentation de la géographie vernaculaire en breton - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles La Bretagne Linguistique Year : 2016

The map of places: knowledge and representation of vernacular geography in Breton

La carte des lieux. Connaissance et représentation de la géographie vernaculaire en breton

Abstract

The map of places that will be compiled in this article will show Breton speakers’ knowledge and representation of space as vernacular knowledge expressed in Breton. As such, it falls within the domain of vernacular geography in the sense of collective-meaning geographic knowledge as distinct from geographers’ knowledge. With the sudden potential mass expansion at individual level of geographical and mental horizons in the 20th century and the more recent promotion of the image of Bretons as being both ‘rooted in and open to the world’, we seek to determine and understand the image that corresponds to the current map of places presented by our participants through the linguistic lens of Breton at the beginning of the 21st century. In other words, we try to identify how this century of ‘openness to the world’ manifests in Breton vernacular knowledge.
La carte des lieux qui sera dressée dans cet article rendra visible la connaissance et la représentation de l’espace, en tant que savoir vernaculaire, et exprimé en breton. C’est donc bien de géographie vernaculaire, au sens de savoir géographique de sens commun – distinct du savoir des géographes – dont il sera question. Les données de cette enquête ont été collectées récemment auprès de bretonnants dont le breton est la langue première comme langue socialement héritée. Les deux volets que sont la connaissance et la représentation de l’espace seront ici abordés, autrement dit la capacité à nommer, à se situer, mais également la manière de percevoir l’environnement géographique. Comme la perception de l’environnement est filtrée par l’expérience, par l’attitude de chacun vis-à-vis de cet environnement et par les comportements adoptés en son sein, et qu’elle est par ailleurs influencée par l’évocation de lieux mentaux, vont apparaître ici des espaces vécus, des espaces perçus et des espaces projetés. Après un 20e siècle qui a grandement et brusquement élargi les possibles horizons géographiques et mentaux des individus, et un 21e siècle qui voit la promotion de l’image de Bretons « enracinés et ouverts sur le monde », nous cherchons à percevoir et comprendre l’image correspondant à la carte des lieux actuelle des enquêtés, par le vecteur linguistique breton, au début du 21e siècle. En d’autres termes, comment ce siècle d’« ouverture sur le monde » se manifeste-t-il dans ce savoir vernaculaire breton ?
Fichier principal
Vignette du fichier
lbl-440.pdf (26.52 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01547680 , version 1 (01-09-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01547680 , version 1

Cite

Nelly Blanchard, Mannaïg Thomas. La carte des lieux. Connaissance et représentation de la géographie vernaculaire en breton. La Bretagne Linguistique, 2016, 20, pp.161-180. ⟨hal-01547680⟩
613 View
28 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More