L’histoire de l’éducation : discipline de recherche historique ou science auxiliaire de l’action pédagogique? Les leçons d’une comparaison franco-allemande - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Histoire de l’éducation Year : 2013

L’histoire de l’éducation : discipline de recherche historique ou science auxiliaire de l’action pédagogique? Les leçons d’une comparaison franco-allemande

Abstract

Von der Feststellung ausgehend, dass Geschichte regelmäßig als Illustration oder Argument in Debatten über Bildung fungiert, und sich auf das Konzept der „Historizitätsregime“ von François Hartog stützend, geht der Artikel der Frage nach dem Nutzen der erziehungsgeschichtlichen Forschung für die zeitgenössische Diskussion der Probleme des Bildungssystems, unter anderem durch den Vergleich der deutschen und französischen Traditionen in diesem Bereich. Als Heimat der Pädagogen hat Deutschland lange Zeit diese besondere Geschichte als Hilfswissenschaft der Allgemeinen Pädagogik betrachtet, während das republikanische Frankreich eher eine ideologische Vorstellung von historischen Studien über die Schule hatte, die zur politischen Geschichte tendierte. Durch die Erneuerung der Themen und Ansätzen, sind die Stellungen seitdem viel näher zusammen gerückt, aber man findet immer noch erhebliche Unterschiede im institutionellen und disziplinären Blickpunkt dieser Studien. Der letzte Abschnitt versucht den Beitrag der Geschichtsschreibung zum Verständnis der zeitgenössischen Probleme zu bewerten, und erkennt dabei verschiedene Hindernisse für die Annahme der Forschung durch die Öffentlichkeit und die politischen Träger. Die Debatten zeigen auch, dass sowohl in Frankreich als in Deutschland diese Disziplin im Spannungsfeld zwischen den Erfordernissen des gesellschaftlichen Nutzens und den Erfordernissen der wissenschaftlichen Logik gefangen wird.
Noting that history is regularly called upon as an illustration or argument in debates on education, and relying on the concept of “regimes of historicity” defined by François Hartog, the article examines the question of the usefulness of research in the history of education for contemporary reflection on the problems of the educational system. It does this by comparing the French and German traditions in this area. A homeland of educational theorists, Germany has long considered this particular history as an auxiliary science of general pedagogy while Republican France had a more ideological conception of historical studies on education, relating to political history. The positions have since moved closer together, through the renewal of themes and approaches, but significant differences in the institutional and disciplinary position of these studies still exist. The last section seeks to assess the contribution of historiography to the understanding of contemporary problems, identifying the barriers to the reception of this research by the public and policy makers. The ongoing debates in the discipline also show that tension lies therein, in France as in Germany, between the imperatives of social utility and those of scientific logic.
Partant du constat que l'histoire est régulièrement convoquée comme illustration ou argument dans les débats sur l'éducation, et en s'appuyant sur le concept des régimes d'historicité défini par François Hartog, l'article interroge la question de l'utilité de la recherche en histoire de l'éducation pour la réflexion contemporaine sur les problèmes du système éducatif. Il le fait en comparant les traditions française et allemande dans ce domaine. Patrie des pédagogues, l'Allemagne a longtemps considéré cette histoire particulière comme une science auxiliaire de la pédagogie générale tandis que la France républicaine avait une conception plus idéologique des études historiques sur l'école, touchant à l’histoire politique. Les positions se sont rapprochées depuis, grâce au renouvellement des thèmes et des approches, mais subsistent encore des différences sensibles dans la position institutionnelle et disciplinaire de ces études. La dernière partie cherche à évaluer les apports de l’historiographie à la compréhension des problèmes contemporains en relevant les obstacles à la réception de cette recherche par le public et les décideurs. Les débats en cours dans la discipline montrent en outre que celle-ci se trouve prise en tension, en France comme en Allemagne, entre les impératifs de l’utilité sociale et ceux de la logique scientifique.Partant du constat que l'histoire est régulièrement convoquée comme illustration ou argument dans les débats sur l'éducation, et en s'appuyant sur le concept des régimes d'historicité défini par François Hartog, l'article interroge la question de l'utilité de la recherche en histoire de l'éducation pour la réflexion contemporaine sur les problèmes du système éducatif. Il le fait en comparant les traditions française et allemande dans ce domaine. Patrie des pédagogues, l'Allemagne a longtemps considéré cette histoire particulière comme une science auxiliaire de la pédagogie générale tandis que la France républicaine avait une conception plus idéologique des études historiques sur l'école, touchant à l’histoire politique. Les positions se sont rapprochées depuis, grâce au renouvellement des thèmes et des approches, mais subsistent encore des différences sensibles dans la position institutionnelle et disciplinaire de ces études. La dernière partie cherche à évaluer les apports de l’historiographie à la compréhension des problèmes contemporains en relevant les obstacles à la réception de cette recherche par le public et les décideurs. Les débats en cours dans la discipline montrent en outre que celle-ci se trouve prise en tension, en France comme en Allemagne, entre les impératifs de l’utilité sociale et ceux de la logique scientifique.
No file

Dates and versions

hal-01164999 , version 1 (18-06-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01164999 , version 1

Cite

Jean-Luc Le Cam. L’histoire de l’éducation : discipline de recherche historique ou science auxiliaire de l’action pédagogique? Les leçons d’une comparaison franco-allemande. Histoire de l’éducation , 2013, 137, pp.93-123. ⟨hal-01164999⟩
60 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More