Esthétique du symptôme : quand la trace se fait désir - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Les Cahiers du CEIMA Year : 2013

Esthétique du symptôme : quand la trace se fait désir

Abstract

Luz Zapata-Reinart explore l’importance de la trace pour l’approche psychanalytique, dans « Esthétique du symptôme : quand la trace se fait désir ». Elle y explique que dans le domaine de la clinique psychanalytique, la trace est souvent celle du désir, qui lui-même est une tendance à vouloir retrouver une satisfaction perdue, processus lié à la constitution de l’inconscient et donc aux pulsions. Pour elle, « explorer la trace dans l’approche psychanalytique permet [...] de mettre en évidence une conception de l’histoire et du temps propres à la subjectivité. Cette conception affirme que l’histoire pour un sujet n’est pas faite d’une succession d’événements, mais de traces réactivées ou pas par l’ensemble des expériences vécues ». Ainsi, le symptôme ne serait pas à situer dans un passé lointain, mais dans un présent toujours réinvesti, et donc dans un avenir fondamentalement indécidable.
Fichier principal
Vignette du fichier
1c_Ceima9_Zapata.pdf (273.19 Ko) Télécharger le fichier
Origin Explicit agreement for this submission
Loading...

Dates and versions

hal-01117985 , version 1 (20-02-2015)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01117985 , version 1

Cite

Luz Zapata. Esthétique du symptôme : quand la trace se fait désir. Les Cahiers du CEIMA, 2013, Trace humain, 9, pp.67-77. ⟨hal-01117985⟩
267 View
354 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More