Hollywood et l'Irlande

Résumé : Depuis ses origines, le cinéma hollywoodien a montré ses propres versions de l'Europe, de son histoire, de sa culture, de sa société, de ses mythes, soit dans des superproductions en costumes, soit en trouvant son inspiration dans la littérature (Shakespeare, Dickens, Tolstoï). Le genre adopté a pu constituer un autre paramètre. Les films d'horreur des années trente ont pour décor l'Europe et ses sortilèges, révélant les dessous du "mal" européen. D'autres genres comme la comédie ou le musical puisent dans la culture européenne, tirant leur scénario de pièces ou d'opérettes, et se situant à Paris, Londres ou Berlin. L'Europe est souvent vue comme un locus exotique mais elle fait aussi l'objet d'un regard plus historique. Les deux guerres mondiales sont un champ d'expérience privilégié pour Hollywood qui en donne une version idéalisée et engagée (Casablanca) ou en dénonce les absurdités (Les Sentiers de la gloire). Des grandes figures européennes (politiciens, artistes, savants) ont fait l'objet de biopics dès les années trente et jusqu'à maintenant. Hollywood a prolongé une tradition culturelle fondée sur l'opposition que l'on trouve déjà chez Hawthorne, Twain ou Henry James entre l'Amérique, "jeune et innocente", et l'Europe, "vieux continent" sophistiqué. De nombreux réalisateurs, scénaristes et comédiens se situent entre deux cultures (Wilder, Lang, Siodmak, Marlène Dietrich, Vivien Leigh, James Mason etc.). L'Europe a aussi observé les États-Unis avec ou sans préjugés, tentant de capter ce qui fait du pays outre-Atlantique un espace unique et les cinéastes européens proposent une vision des États-Unis qui recouvre diverses métaphores de la civilisation. Ces regards croisés sont examinés sous cinq angles distincts mais complémentaires, à partir d'approches théoriques et méthodologiques variées. La première section cherche à cerner la circulation des modèles culturels tandis que la deuxième définit les contours d'une spécificité américaine. La troisième concerne les procédures par lesquelles Hollywood se nourrit de la culture européenne. La quatrième section est consacrée aux genres et aux relations intertextuelles et la dernière examine divers aspects de la modernité, à commencer par la représentation de la ville. Ce volume vise à témoigner de la richesse des échanges culturels et esthétiques, mais aussi politiques et de la circulation incessante des idées et des images entre les deux continents.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Gilles Ménégaldo. Europe et Hollywood à l'écran : regards croisés European and Hollywood cinema: cultural exchanges, Michel Houdiard, 2012, 9782356920850. 〈http://www.michelhoudiardediteur.com/〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01113649
Contributeur : Emmanuelle Bourge <>
Soumis le : vendredi 6 février 2015 - 09:31:43
Dernière modification le : mardi 20 février 2018 - 16:22:47

Identifiants

  • HAL Id : hal-01113649, version 1

Collections

Citation

Isabelle Le Corff. Hollywood et l'Irlande. Gilles Ménégaldo. Europe et Hollywood à l'écran : regards croisés European and Hollywood cinema: cultural exchanges, Michel Houdiard, 2012, 9782356920850. 〈http://www.michelhoudiardediteur.com/〉. 〈hal-01113649〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

149