Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La guerre chez Achille Tatius

Résumé : En 467 avant Jésus-Christ, Eschyle fait représenter à Athènes sa tragédie en vers des Sept contre Thèbes ; à la fin du IIe siècle après J.-C. (voire au début du IIIe), Achille dit « Tatius » écrit à Alexandrie, en prose, le Roman de Leucippé et Clitophon. Entre la poésie dramatique et la prose romanesque, entre Athènes et la nouvelle Athènes que fut Alexandrie, entre le début de l’âge classique et l’époque impériale, s’étend la plus grande part de la littérature grecque de l’Antiquité. Ces deux textes grecs sont au programme de l’agrégation de lettres classiques, pour une année encore. C’est la raison objective pour laquelle sont publiées dans un seul volume les contributions des spécialistes que nous avons reçus à Montpellier pour deux journées d’études distinctes (sur Eschyle : Malika Bastin-Hammou, Anne de Crémoux, Michel Fartzoff, Anne-Iris Muñoz ; sur Achille : Alain Billault, Jean-Philippe Guez, Dimitri Kasprzyk). Mais cette rencontre fournit l’occasion de développer, dans une perspective strictement littéraire, le rapport que les lecteurs de ces deux auteurs peuvent naturellement faire à travers le prisme du mythe antique.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-brest.fr/hal-01113169
Contributor : Emmanuelle Bourge <>
Submitted on : Wednesday, February 4, 2015 - 3:35:56 PM
Last modification on : Thursday, March 14, 2019 - 3:16:42 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01113169, version 1

Collections

Citation

Dimitri Kasprzyk. La guerre chez Achille Tatius. Pierre-Louis Malosse, Brigitte Perez-Jean. Achille-Eschyle Mythe ancien et mythe nouveau. Les sept contre Thèbes et Leucippé et Clitophon, Presses Universitaires de la Méditerranée, pp.113-135, 2012, Mondes anciens, 9782842699499. ⟨hal-01113169⟩

Share

Metrics

Record views

139