Genre et biopolitiques. L'enjeu de la liberté

Arlette Gautier 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : Les politiques de planification familiale, dont un des objectifs avoués est de libérer les femmes du poids des maternités non désirées, sont accusées au contraire de leur imposer des stérilisations. Un mouvement transnational a tenté de mettre les droits des femmes, que ce soit face à l'Etat ou face au mari, au centre de ces politiques. Il y a brièvement réussi, avant que le droit même à la contraception soit remis en question, y compris par la puissance qui l'avait imposé. Pourquoi tant d'obstacles ? Où en est la liberté procréatrice aujourd'hui ? Les maris contrôlent-ils toujours l'accès des épouses aux services de santé et à la contraception ? Les femmes ont-elles accès à des programmes de santé qui tiennent compte de leurs nécessités ? Des biopolitiques leur imposent-elles leurs objectifs néomalthusiens ? Des recherches à la fois globales et locales montrent la diversité des situations. Néanmoins, une baisse de la fécondité se traduit toujours par l'obtention de l'égalité juridique entre les genres mais pas forcément par celle de la liberté procréatrice.
Type de document :
Ouvrage (y compris édition critique et traduction)
l'Harmattan, Paris, pp.262, 2012, 978-2-296-96529-4
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01005460
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : jeudi 12 juin 2014 - 16:27:10
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01005460, version 1

Collections

Citation

Arlette Gautier. Genre et biopolitiques. L'enjeu de la liberté. l'Harmattan, Paris, pp.262, 2012, 978-2-296-96529-4. 〈hal-01005460〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

184