Le voile du sacrifiant à Rome sur les reliefs romains : une norme ?

Valérie Huet 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : Au sein même de la religion romaine, nous disent les sources écrites (littéraires et épigraphiques), il existe différentes manières de sacrifier, entre autres le Romanus ritus dans lequel le sacrifiant est tête voilée, uelato capite, et le Graecus ritus qui met en avant un sacrifiant aperto capite, à savoir tête nue. En interrogeant les images sacrificielles provenant de Rome et d'Italie, j'ai relevé un certain nombre de sacrifiants représentés tête non voilée. Si l'absence de voile peut parfois être expliquée par des rites accomplis en l'honneur de divinités "étrangères" telles qu'Isis, il est plus difficile de l'associer à des rites "étranges" et "étrangers" dans le contexte de l'armée romaine. En effet, on remarque que dans le contexte militaire, sauf quand il s'agit du sacrifice d'un suovétaurile pour Mars, le sacrifiant est toujours tête nue, même quand il s'agit d'un empereur, tel que Trajan sur la colonne qui célèbre ses campagnes contre les Daces. Une règle ou une coutume devait exister, car rien n'assimile la tête non voilée d'un militaire dans l'image à un rite "grec". Ce qui est sûr, c'est que les deux manières de sacrifier coexistaient à la même époque et dans le même espace et, si elles témoignent de prescriptions rituelles différentes, elles sont toutes les deux romaines.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
F. Gherchanoc, V.Huet. Vêtements antiques. S'habiller, se déshabiller dans les mondes anciens, Errance, pp.47-62, 2012
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01004306
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : mercredi 11 juin 2014 - 11:21:50
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01004306, version 1

Collections

Citation

Valérie Huet. Le voile du sacrifiant à Rome sur les reliefs romains : une norme ?. F. Gherchanoc, V.Huet. Vêtements antiques. S'habiller, se déshabiller dans les mondes anciens, Errance, pp.47-62, 2012. 〈hal-01004306〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

103