La lutte pour la diversité linguistique, un combat d'arrière-garde ? Le cas des langues celtiques.

Ronan Barré 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : L'accélération du phénomène de la « mort » des langues est, aux dires des spécialistes, en train de bouleverser le paysage linguistique mondial. D'où la nécessité de promouvoir la diversité linguistique et de protéger les langues menacées de disparition, comme les langues celtiques dans les îles britanniques. Ce raisonnement, qui fait consensus au sein de la communauté scientifique et est largement repris par des organisations défendant les langues minoritaires en Europe, s'appuie néanmoins sur un certain nombre de présupposés théoriques pour le moins fragiles. Tout d'abord, le recensement des langues parlées sur la planète, tel qu'il est organisé par des organismes comme SIL International, pose le problème de l'identification de l'entité « langue ». Ensuite, les linguistes ont développé une dialectique, qualifiée ici d'« écolinguistique », qui établit un parallèle contestable entre langues et espèces vivantes et omet la dimension éminemment sociale du langage. Enfin, l'utilisation par les militants ou des organisations internationales comme l'UNESCO et le Conseil de l'Europe d'une rhétorique sur la conservation du patrimoine linguistique de l'humanité néglige de prendre en compte les locuteurs qui sont, en définitive, les principaux acteurs des changements de langue.
Type de document :
Article dans une revue
Synergies Royaume Uni et Irlande, Synergies, 2009, pp.169-179
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00490257
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 8 juin 2010 - 10:22:31
Dernière modification le : samedi 17 mars 2018 - 01:23:55

Identifiants

  • HAL Id : hal-00490257, version 1

Collections

Citation

Ronan Barré. La lutte pour la diversité linguistique, un combat d'arrière-garde ? Le cas des langues celtiques.. Synergies Royaume Uni et Irlande, Synergies, 2009, pp.169-179. 〈hal-00490257〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

144