Entre méfiance et accueil : l'attitude du pouvoir ducal à l'égard de l'étranger sur les côtes bretonnes à la fin du Moyen Âge.

Laurence Moal 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : Les étrangers constituent un véritable enjeu pour les Ducs de Bretagne qui développent, à la fin du Moyen Âge, une politique d'indépendance. Ils s'efforcent de sécuriser les côtes, en première ligne des exactions ennemies. leur défense passe par la mise en place d'une marine de guerre, la mobilisation des sujets et des travaux de fortification, dispositif vécu comme une contrainte pour les habitants. Le pouvoir ducal s'attache, en même temps, à favoriser les échanges maritimes et à protéger le venue des marchands étrangers dans un cadre diplomatique et judiciaire adapté. Ce volontarisme est aussi motivé par le désir de réglementer la présence étrangère afin d'en tirer profit. Ce développement institutionnel est certes incomplet, mais il a contribué à renforcer la présence des autorités sur le littoral.
Type de document :
Article dans une revue
Annales de Bretagne et des Pays de l Ouest, Presses Universitaires de Rennes, 2010, 117 (1 (mars 2010)), pp.39-60
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00481363
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 6 mai 2010 - 14:45:44
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00481363, version 1

Collections

Citation

Laurence Moal. Entre méfiance et accueil : l'attitude du pouvoir ducal à l'égard de l'étranger sur les côtes bretonnes à la fin du Moyen Âge.. Annales de Bretagne et des Pays de l Ouest, Presses Universitaires de Rennes, 2010, 117 (1 (mars 2010)), pp.39-60. 〈hal-00481363〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

132