La "dernière" bretonnante de la presqu'île guérandaise.

Fañch Postic 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Au cours de l'été 1925, l'abbé François Cadic (1864-1929) décide de partir à la recherche des derniers locuteurs bretonnants de la presqu'île de Guérande, derniers témoins de ce que certains considèrent comme un cinquième dialecte breton, proche du vannetais. Quand il rencontre Clémence Le Berre, du village de Kermoisan, à Batz-sur-mer, la dernière, semble-t-il, à pouvoir encore tenir une conversation en breton, il a bien l'impression d'avoir en face de lui une nouvelle Dolly Pentreath, celle qui fut longtemps considérée comme la dernière à parler couramment le cornique au XVIIIe siècle. En fait, en régression depuis le XVIe siècle, la langue bretonne n'a disparu du pays de Guérande que dans la seconde moitié du XXe siècle.
Type de document :
Article dans une revue
Lengas. Revue de sociolinguistique, 2007, pp.101-116
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00477437
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : jeudi 29 avril 2010 - 10:44:24
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00477437, version 1

Collections

Citation

Fañch Postic. La "dernière" bretonnante de la presqu'île guérandaise.. Lengas. Revue de sociolinguistique, 2007, pp.101-116. 〈hal-00477437〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

190