Le breton comme pratique et comme enjeu dans les campagnes électorales du printemps 2002.

Fañch Broudic 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Les élections apparaissent comme des moments d'échanges intenses entre les candidats et les électeurs, et c'est alors que la langue devient incontournable. Qu'en a-t-il été de la langue bretonne au cours des campagnes électorales du printemps 2002 A l'occasion de l'élection présidentielle comme lors des élections législatives, les candidats ont été interrogés sur les décisions à prendre à l'égard des langues régionales, concernant leur statut et leur devenir : il apparaît qu'en Bretagne, la question de la langue bretonne reste un enjeu politique. 250 000 personnes sont aujourd'hui à même de s'exprimer en breton, mais peu de candidats pourraient le parler : dès lors, la pratique n'est plus socialement déterminante. Par contre, en terme d'images ou de représentations, l'effet recherché est loin d'être négligeable.
Type de document :
Article dans une revue
Bulletin de la Société archéologique du Finistère, Société archéologique du Finistère, 2007, Tome CXXXIV (année 2005), pp.155-162
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00474551
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 20 avril 2010 - 13:56:46
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00474551, version 1

Collections

Citation

Fañch Broudic. Le breton comme pratique et comme enjeu dans les campagnes électorales du printemps 2002.. Bulletin de la Société archéologique du Finistère, Société archéologique du Finistère, 2007, Tome CXXXIV (année 2005), pp.155-162. 〈hal-00474551〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

162