Suppression des remontées parasites d'un filtre Dual-Behavior Resonator (DBR)

Résumé : Les performances attendues des nouveaux systèmes de télécommunication embarqués sur satellite subissent des contraintes de plus en plus fortes. Une attention particulière doit donc être portée aux des filtres. Ils doivent satisfaire à un certain nombre de contraintes fortes, tant au niveau électrique (fort niveau de réjection, faibles platitudes et pertes d'insertion) qu'au niveau de la taille et du coût. Si les technologies volumiques sont les plus adaptées pour répondre à de telles spécifications, leurs principaux inconvénients résident dans leur poids et leur coût qui restent élevés. Le travail présenté ici consiste donc à montrer que l'utilisation de nouvelles structures planaires à zéro de transmission basé sur le filtre Dual Behavior Resonator (DBR) peut se révéler être une alternative intéressante dans l'intégration des nouveaux systèmes de télécommunication. Cependant les remontées parasites de part et d'autre de la bande passante sont les inconvénients majeurs de cette topologie [1], [2]. Nous proposons donc de regarder des topologies de filtre DBR modifiés, intégrant des cellules passe-bas et des cellules originales de type Capacitive-Coupled Dual-Behavior Resonator (CCDBR) permettant de mieux contrôler les remontées parasites de chaque côté de la bande passante [3], [4]. Trois filtres DBR d'ordre 4 seront présentés, un filtre classique et deux filtres modifiés, composés de deux CCDBRs et d'un filtre passe-bas jouant le rôle d'inverseur central. Le premier filtre modifié a pour but d'atténuer fortement la première remontée parasite et le deuxième de supprimer au mieux les deux premières remontées parasites. Chaque CCDBR permet de filtrer le continu et d'atténuer les remontées parasites en basses fréquences mais aussi en hautes fréquences par l'intermédiaire d'un zéro de transmission contrôlé par la position du couplage le long des stubs. De plus, le filtre passe-bas introduit aussi un zéro de transmission. Au final, le filtre dispose donc de trois zéros de transmission contrôlables en hautes fréquences sans compter les zéros de transmission propre au CCDBR. Tous ces degrés de liberté associés aux synthèses permettent de contrôler à souhait les remontées parasites du filtre DBR sans dégrader les performances électriques intrinsèques du filtre.
Type de document :
Communication dans un congrès
15èmes Journées Nationales Microondes, May 2007, Toulouse, France. pp.2.D.1, 2007
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [4 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-brest.fr/hal-00457094
Contributeur : Jean-François Favennec <>
Soumis le : mardi 16 février 2010 - 15:52:35
Dernière modification le : vendredi 16 mars 2018 - 08:31:58
Document(s) archivé(s) le : vendredi 18 juin 2010 - 21:06:13

Fichier

HAL_JNM_2007_2D1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00457094, version 1

Citation

Alexandre Manchec, Cédric Quendo, Eric Rius, Jean-François Favennec, Christian Person. Suppression des remontées parasites d'un filtre Dual-Behavior Resonator (DBR). 15èmes Journées Nationales Microondes, May 2007, Toulouse, France. pp.2.D.1, 2007. 〈hal-00457094〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

582

Téléchargements de fichiers

151