Conjugalité moderne et décohabitation professionnelle : le défi d'un nouveau paradoxe

Résumé : La vie sociale actuelle tend à définir la décohabitation conjugale provisoire, comme une opportunité individuelle et conjugale. Les individus modernes sont ici supposés saisir l'occasion de se construire à nouveau et, en même temps ou ce faisant, de redonner vie à une relation conjugale comme anesthésiée (protégée de la douleur mais vidée de sensation) par la routine de la vie commune. Cette représentation oublie un autre profit à tirer de la décohabitation. La logique de l'économie libérale mondialisée, comme celle d'un service publique re-centralisé, engage en effet, au travers de la concentration des pôles et de la délocalisation liée, une généralisation de l'adaptation des personnes au travail à ces nouvelles exigences. Cette adaptation est de fait celle de tout le ménage en lequel l'individu s'inscrit : des couples, des familles, doivent se décider pour la mobilité résidentielle ou pour la décohabitation provisoire de l'un d'entre eux. Or, en contexte d'égalité conjugale et de paternité relationnelle, ces questions (re)définissent le lien conjugal (et/ou familial) vers la complémentarité (entre celui ou celle par rapport à l'activité professionnelle rémunérée de laquelle ou duquel il est décidé de changer le quid pro quo et celui ou celle qui "suit"). Le retour ou la réaffirmation de la complémentarité conjugale est-il/elle bien la "solution" à l'usure conjugale ? À quelles nouvelles formes de différenciation interne du couple assistons-nous ? À quels arrangements ?
Type de document :
Communication dans un congrès
RTf 33 Famille, vie privée, vie publique, Sep 2006, Bordeaux, France
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00651674
Contributeur : Violaine Garguilo <>
Soumis le : mercredi 14 décembre 2011 - 08:33:32
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 11:46:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-00651674, version 1

Collections

Citation

Gilda Charrier. Conjugalité moderne et décohabitation professionnelle : le défi d'un nouveau paradoxe. RTf 33 Famille, vie privée, vie publique, Sep 2006, Bordeaux, France. 〈hal-00651674〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

124