Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Le partage du récit de l’expérience partagée sur Twitter: De « me too » au mouvement #MeToo

Abstract : Le concept de small stories a été introduit dans la discussion scientifique par Michael Bamberg et Alexandra Georgakopoulou. Il désigne « un ensemble d’activités narratives sous-représentées, comme les récits d’événements en cours, d’événements futurs et hypothétiques, d’événements partagés (connus), mais aussi les allusions à des récits, les récits différés ou encore les refus de raconter ». Le but de la small stories research est de déplacer l’attention, auparavant centrée sur les récits de soi, récits longs, pris en charge par un narrateur unique, consacrés à des événements passés non partagés, vers les récits courts et fragmentés que l’on trouve dans les environnements interactionnels de tous les jours. Cet ouvrage vise à présenter au public français les principaux développements de la small stories research et à encourager la collaboration entre les chercheurs français et anglo-saxons, de même qu’entre les chercheurs de différentes disciplines.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://hal.univ-brest.fr/hal-03474274
Contributor : EMMANUELLE BOURGE Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, December 10, 2021 - 10:28:54 AM
Last modification on : Saturday, December 11, 2021 - 3:39:29 AM

Identifiers

  • HAL Id : hal-03474274, version 1

Collections

Citation

Joanna Thornborrow, Pierre Chartier. Le partage du récit de l’expérience partagée sur Twitter: De « me too » au mouvement #MeToo. Sylvie Patron. Small Stories : Un nouveau paradigme pour les recherches sur le récit, Hermann, pp.91-114, 2020. ⟨hal-03474274⟩

Share

Metrics

Record views

50