Existe-t-il une « Ancienne Loi des Bretons d’Armorique » ? Identités ethniques et tradition manuscrite au haut Moyen Âge - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles La Bretagne Linguistique Year : 2014

Is there an ‘ancient law of the Bretons of Armorica’? Ethnic identities and manuscript tradition in the early Middle Ages

Existe-t-il une « Ancienne Loi des Bretons d’Armorique » ? Identités ethniques et tradition manuscrite au haut Moyen Âge

Magali Coumert

Abstract

In 1963, Ludwig Bieler published The Irish Penitentials, including a list of legal articles. Called the ‘Canones Wallici’ at the time, this text appears under a different title in six collections dating from the 9th and 10th centuries, namely Excerpta de libris Romanorum et Francorum (excerpts from books of the Romans and the Franks). These manuscripts contain numerous glosses, written mainly in the Brythonic languages. The aim of this study is to demonstrate that this text was not the subject of any particular interest for the glossers. It was merely one of a group of texts synthesising the written normative traditions that had developed on both sides of the Channel. The insular and continental contributions cannot be differentiated through either their language or their content. It is therefore possible to hypothesise the existence of a textual and linguistic community that was both Breton and British and that ignored political and maritime borders.
En 1963, Ludwig Bieler éditait les Pénitentiels irlandais, en incluant une liste d’articles juridiques appelée alors « Canones Wallici » alors que le titre fournit par les six recueils des ixe et xe siècles qui comportent ce texte est Extraits des livres des Romains et des Francs. Ces manuscrits comportent de très nombreuses gloses, notamment en langue brittonique. Mon étude visait à démontrer que ce texte n’a fait pas l’objet d’un intérêt spécifique des glossateurs. Il s’insère dans un ensemble de textes qui fait la synthèse de traditions normatives écrites développées de part et d’autre de la Manche. Ni la langue ni le contenu ne permettent de différencier les apports insulaires et continentaux. Cela permet de poser l’hypothèse d’une communauté textuelle et linguistique, à la fois bretonne et britannique, qui ne tiendrait pas compte des frontières politiques ou maritimes.

Dates and versions

hal-03243569 , version 1 (31-05-2021)

Identifiers

Cite

Magali Coumert. Existe-t-il une « Ancienne Loi des Bretons d’Armorique » ? Identités ethniques et tradition manuscrite au haut Moyen Âge. La Bretagne Linguistique, 2014, 18, pp.227-264. ⟨10.4000/lbl.1162⟩. ⟨hal-03243569⟩
25 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More