Du martyr au traître : Breiz Atao et Calloc'h - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Book Sections Year : 2018

Du martyr au traître : Breiz Atao et Calloc'h

Abstract

En décembre 1941 est lancée une souscription pour Les heures merveilleuses de la légende et de l'histoire de la Bretagne écrite par le militant nationaliste Ronan Pichery et illustrée par 50 gravures de l’artiste animateur des Seiz Breur René-Yves Creston. L'ouvrage ne voit pas le jour mais des essais de Creston ont été édités après-guerre. L’un d’eux évoque la Grande Guerre : au pied d’une colline noire – les Vosges, les Monts d’Arrée ? – sont alignées des dizaines de croix blanches, anonymes, ou dont les noms sont illisibles. Un seul est réellement mis en évidence, celui de Jean-Pierre Calloc’h. Le paysage est battu par un vent d’est qui tourmente le ciel, et donne un mouvement disgracieux au drapeau tricolore surplombant la scène. Privée du texte de Pichery, l’interprétation de la gravure est aujourd’hui laissée à l’appréciation du lecteur qui, conformément à la vulgate nationaliste concernant l’impôt du sang, peut penser que Creston voulait rappeler une dette contractée par une France injuste envers des Bretons dont elle se serait honteusement servie, sans donner en retour à la Bretagne les faveurs pour lesquels ses enfants s'étaient si bien battus dans les tranchées, par exemple l'enseignement de la langue bretonne. Mais au moment où l’image fut conçue, certains n’auraient pas manqué d’y lire le fourvoiement de Bretons engagés sous une bannière qui n’était pas la leur ; de Bretons finalement complices d’un vent mauvais soufflant sur la Bretagne. Cette ambiguïté tient à ce que fut Calloc’h pour les principaux animateurs de Breiz Atao : un héros fantasmé doublé d’un martyr, mais aussi un traître témoignant de la déchéance de la Bretagne. Comment Calloc’h a-t-il pu être assimilé à l’un, puis à l’autre ?
No file

Dates and versions

hal-02507641 , version 1 (13-03-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02507641 , version 1

Cite

Sébastien Carney. Du martyr au traître : Breiz Atao et Calloc'h. Sébastien Carney. Comment devient-on Jean-Pierre Calloc'h ?, Centre de Recherche Bretonne et Celtique, pp.180-196, 2018, 9791092331370. ⟨hal-02507641⟩
37 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More