Vorstellungen und Kontrolle des verwalteten Raums : das Beispiel des Schulnetzes in den aus Wolfenbüttel regierten Territorien nach dem Dreißigjährigen Krieg

Jean-Luc Le Cam 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : La période moderne a été en Allemagne, particulièrement après la guerre de 30 ans, un moment important de l’appropriation du territoire administré par les gouvernants comme en témoigne la multiplication des descriptions et des rapports commandés par ces instances : visites ecclésiales ou de territoires (Kirchen-, Landesvisitationen) , rôles de capitation, topographies. Pour promouvoir la reconstruction de leur pays, pour exercer un meilleur contrôle sur une population que la guerre avait plongée dans un état de barbarie, les instances étatiques avaient besoin d’une meilleure connaissance de l’état de leur territoire. Ce faisant, elles construisaient une représentation de l’espace administré, certes abstraite et passant par des intermédiaires, mais aussi plus précise et fondée sur des rapports concrets et des statistiques. Un exemple particulier de ce processus est donné par la fondation d’une inspection générale des écoles dans le duché de Brunswick-Wolfenbüttel à la fin de la guerre de 30 ans, dans le cadre d’une très vaste réforme du système scolaire que cette institution était chargée de mettre en place et de contrôler. Cette nouvelle politique scolaire reflète une conception très précisément organisée et hiérarchisée du réseau scolaire, qui repose sur des représentations projetée des différentes localités et territoires, qui parfois ne correspondaient pas à la réalité. Cette distorsion est progressivement corrigée par les visites régulières de l’inspecteur des écoles, qui non seulement livre une description détaillée de la situation scolaire dans ses rapports annuels, mais contribue aussi par son action sur le terrain à homogénéiser par son action et ses prescriptions cet espace scolaire administré. L’inspecteur lui-même est le seul qui expérimentait personnellement la totalité de cet espace, y compris dans sa chair à travers les fatigues et les dangers de ces périples qui le menaient de Helmstedt, ville universitaire où il résidait, jusqu‘à Hitzacker sur l‘Elbe dans l‘apanage ducal du Dannenberg, ou bien jusqu‘à Blankenburg dans le Harz et Holzminden sur la Weser dans le sud-ouest. Mais il aidait les lecteurs de ses rapports, à commencer par le duc lui-même, à construire progressivement une image précise et nuancée de la réalité scolaire ancrée dans ces territoires administrés depuis la résidence princière de Wolfenbüttel.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Karin Friedrich, Patrice Veit, Gauvin Beilay. Die Erschließung des Raumes. Konstruktion, Imagination und Darstellung von Räumen und Grenzen im Barockzeitalter, 2, Harrassowitz, pp.577-600, 2014
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01169887
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : mardi 30 juin 2015 - 14:22:33
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01169887, version 1

Collections

Citation

Jean-Luc Le Cam. Vorstellungen und Kontrolle des verwalteten Raums : das Beispiel des Schulnetzes in den aus Wolfenbüttel regierten Territorien nach dem Dreißigjährigen Krieg. Karin Friedrich, Patrice Veit, Gauvin Beilay. Die Erschließung des Raumes. Konstruktion, Imagination und Darstellung von Räumen und Grenzen im Barockzeitalter, 2, Harrassowitz, pp.577-600, 2014. 〈hal-01169887〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

60