Transformation de l'identité maya et planification familiale au Yucatan

Arlette Gautier 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Le Mexique a vécu une transition démographique impressionnante avec une fécondité passée de 6 enfants par femme en 1976 à 2,1 aujourd'hui. Néanmoins, il reste un écart important dans la pratique contraceptive au détriment des Autochtones. Les explications relèvent de quatre types selon qu'elles mettent en avant le " retard culturel " (faiblesse de l'éducation formelle, machisme) des Autochtones, la faiblesse de l'accès aux services de santé reproductive, l'imposition de stérilisations ou de stérilets, ou enfin, l'existence d'une vision du monde se réalisant au travers du comportement reproductif. Néanmoins, si certains revendiquent un maintien pur et simple d'une culture présentée comme ancestrale, on peut s'interroger sur l'authenticité de certaines coutumes. De nombreux Amérindiens souhaitent pouvoir choisir les traditions à conserver et celles qu'il faut abandonner ou transformer. Ils ne désirent pas vivre dans un musée alors que toute culture vit et se transforme en relation avec les autres. L'appropriation d'une culture de la planification familiale n'est donc pas incompatible avec le maintien d'une identité amérindienne, sans qu'il faille cependant occulter la possibilité de stérilisations forcées. Ces différentes hypothèses seront vérifiées au travers d'un cas paradoxal, celui d'une population maya yucatèque dont les indicateurs démographiques sont identiques à ceux de la moyenne nationale et qui a accès depuis longtemps, à cause de la monoculture du sisal, à des services de médecine moderne prônant la contraception. L'indice synthétique de fécondité - de deux enfants par femme - est d'ailleurs aujourd'hui plus faible au Yucatan que dans le reste de la population mexicaine. Nous nous demanderons si les pratiques contraceptives des locuteurs Mayas du Yucatan se différencient de celle des hispanisants et pour quels motifs : des normes culturelles différentes, un niveau scolaire plus bas, un accès différencié à la contraception, une imposition de celle-ci ?
Type de document :
Communication dans un congrès
Colloque de l'AIDELF, Aug 2008, Québec, Canada. pp.259-274, 2008
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01005752
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : vendredi 13 juin 2014 - 11:31:45
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01005752, version 1

Collections

Citation

Arlette Gautier. Transformation de l'identité maya et planification familiale au Yucatan. Colloque de l'AIDELF, Aug 2008, Québec, Canada. pp.259-274, 2008. 〈hal-01005752〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

152