Une odeur de soufre tenace : le docteur William Price et la morale non- conformiste (1800-1893)

Anne Hellegouarc'H-Bryce 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Le mouvement romantique ayant favorisé l'expression d'un rejet des conventions, la période victorienne a produit son lot d'esprits fantasques, dont certains peu connus du grand public, comme le docteur William Price de Llantrisant (1800-1893). Médecin brillant et réputé, Price n'en fut pas moins perçu comme une menace pour les valeurs traditionnelles et la morale, parce qu'il avait franchi - à plusieurs reprises et de manière tout de même extrême - les limites de l'acceptable, pour basculer de l'autre côté, celui du savant fou. C'est précisément par ces actes scandaleux que William Price, durant toute sa (très longue) vie et jusque dans l'orchestration de sa mort, força la société dans laquelle il vivait à questionner ses valeurs fondamentales, que ce soit en matière de religion, de politique, d'éthique ou de sciences.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Hélène Machinal. Le Savant fou, Presses universitaires de Rennes, pp.193-209, 2013
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00916323
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : mardi 10 décembre 2013 - 10:09:27
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00916323, version 1

Collections

Citation

Anne Hellegouarc'H-Bryce. Une odeur de soufre tenace : le docteur William Price et la morale non- conformiste (1800-1893). Hélène Machinal. Le Savant fou, Presses universitaires de Rennes, pp.193-209, 2013. 〈hal-00916323〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

115