Sonie directionnelle en basse fréquence - Effet sur des sons purs latéralisés uniquement par des différences de temps

Vincent Koehl 1, * Mathieu Paquier 1
* Auteur correspondant
1 Lab-STICC_UBO_CID_IHSEV
Lab-STICC - Laboratoire des sciences et techniques de l'information, de la communication et de la connaissance
Résumé : En hautes fréquences, l'ombre acoustique de la tête d'un auditeur modifie le champ sonore et génère des différences de pression entre ses deux oreilles. Ce phénomène est notamment responsable des différences interaurales de niveau (ILD) qui nous permettent de localiser des sources pour des fréquences supérieures à 1500 Hz. De plus, la différence de pression entre oreilles droite et gauche étant variable selon l'azimut de la source, la sonie globale issue d'un processus de sommation entre les deux signaux varie elle aussi en fonction de l'azimut. Ce phénomène est connu en tant que sonie directionnelle et a donc surtout été observé au-delà de 1500 Hz. Cependant, des études ont montré que ce phénomène avait lieu dès 400 Hz (où l'influence de la tête de l'auditeur sur le champ sonore est faible) et que la variation de sonie observée pour différents azimuts était supérieure à ce qui pouvait être attendu des mesures de pression sur chaque oreille. Ainsi on peut supposer que les différences interaurales de pression ne sont pas les seules responsables du phénomène de sonie directionnelle et que le simple fait de localiser une source dans une direction donnée peut modifier sa sonie. Afin de vérifier cette hypothèse, des sons purs de fréquence 200 et 400 Hz ont été spatialisés (−90◦, −60◦, −30◦, 0◦, +30◦, +60◦, +90◦) au casque en appliquant uniquement des différences interaurales de temps (ITD), la pression étant la même sur chaque oreille. Les auditeurs devaient ajuster la sonie des sons tests sur une référence frontale présentée à 40 ou 70 phones. Les résultats montrent qu'à bas niveau et quelle que soit la fréquence, les sons provenant du côté (±90◦) sont perçus significativement plus forts que la référence frontale. En revanche, aucun effet significatif de l'azimut sur la sonie n'est relevé à 70 phones.
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00763687
Contributeur : Vincent Koehl <>
Soumis le : mardi 11 décembre 2012 - 11:58:44
Dernière modification le : mardi 16 janvier 2018 - 15:54:24
Document(s) archivé(s) le : mardi 12 mars 2013 - 04:50:08

Fichier

jps12-1.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-00763687, version 1

Citation

Vincent Koehl, Mathieu Paquier. Sonie directionnelle en basse fréquence - Effet sur des sons purs latéralisés uniquement par des différences de temps. Journées Perception Sonore 2012, Dec 2012, Marseille, France. 〈http://www.lma.cnrs-mrs.fr/jps2012/〉. 〈hal-00763687〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

529

Téléchargements de fichiers

121