Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

La prise en charge des accidents du travail : le cas de la faute inexcusable de l'employeur

Résumé : L'affaire de l'amiante a mis en lumière une procédure peu connue du grand public : la faute inexcusable de l'employeur. Pourtant cette procédure existe depuis la loi du 9 avril 1898 sur la réparation des accidents du travail. Dans un premier temps et à partir d'une analyse d'inspiration pragmatique l'auteur interroge les logiques en jeu dans la construction de la faute de l'employeur. De cette façon, trois logiques d'action s'entrecroisent dans la construction de la faute inexcusable de l'employeur la logique assurantielle, la logique sociale et la logique accusatoire. Dans un second temps, l'analyse pragmatique est articulée à la dimension structurante de l'action. En effet, l'affaire de l'amiante a donné lieu à une série de modifications législatives et institutionnelles modifiant radicalement l'activité de juristes notamment des Caisses primaires d'assurance maladie. Il s'agira dans ce second point de voir dans quelle mesure la construction de la faute inexcusable a fait l'objet d'une certaine standardisation. La question in fine que l'auteur propose d'aborder est de cerner l'évolution de l'activité juridique à travers les phénomènes de massification et de mobilisation du juridique pour réguler les rapports sociaux.
Complete list of metadatas

https://hal.univ-brest.fr/hal-00663118
Contributor : Violaine Garguilo <>
Submitted on : Thursday, January 26, 2012 - 10:20:18 AM
Last modification on : Tuesday, February 5, 2019 - 11:22:01 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-00663118, version 1

Collections

Citation

Jorge Muñoz. La prise en charge des accidents du travail : le cas de la faute inexcusable de l'employeur. Dire le monde social. Les sociologues face aux discours politiques, économiques et médiatiques, Sep 2006, Bordeaux, France. ⟨hal-00663118⟩

Share

Metrics

Record views

162