De la carte d'identité à l'identité à la carte : complexification de la relation entre identités et territoires. - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Conference Papers Year : 2008

De la carte d'identité à l'identité à la carte : complexification de la relation entre identités et territoires.

Abstract

Étudier le lien entre territoires et identité, c'est d'abord manier et mettre en relation des concepts délicats, sur la définition desquels il n'existe pas vraiment de consensus. L'auteur considère que l'identité - collective ou individuelle - est une construction de l'esprit qui crée une cohésion et une continuité humaines à partir d'éléments concrets qui sont sélectionnés, retravaillés, et mis en exergue mais ne prennent leur sens que par cette construction de l'esprit. L'identité s'inscrit dans un contexte sociohistorique, se construit dans la relation à l'Autre, est empreinte de rapports de domination et de stigmatisation et n'est jamais achevée ou définitive. Il ajoute que l'identité d'une personne est, selon lui, unique mais composite ; elle comprend son identité sociale, son identité personnelle, son identité sentie , et elle combine plusieurs facettes : genre, ethnicité, religion, origines sociales et familiales, handicap, expériences stigmatisantes, etc. Quant au territoire, c'est bien sûr l'espace sur lequel vit un groupe mais un espace que l'on peut concevoir de diverses manières : soit comme une entité qui s'impose à l'homme, soit comme une construction humaine, soit encore comme un cadre d'interaction. Le lien entre identité et territoire varie selon les lieux et les époques. Dans le présent article, l'auteur prend pour lieu d'étude la Bretagne et scinde le temps en deux époques : le XIXe et la première moitié du XXe siècle, qualifiée d'apogée de la première modernité, et l'époque actuelle, analysée en termes de " modernité tardive " ou " aiguë ". La première modernité, en partie issue de la philosophie des Lumières, glorifie la raison et le progrès ; l'État-nation en est l'expression politique. C'est l'époque de la carte d'identité et du territoire imposé. La modernité tardive, en revanche, se caractérise, selon Giddens notamment, par la séparation du temps et de l'espace , le développement de mécanismes de délocalisation et surtout par l'appropriation réflexive de la connaissance . C'est l'époque de l'identité à la carte et des territoires superposés.

Domains

Sociology
Fichier principal
Vignette du fichier
Carte_identite.pdf (171.83 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-00497951 , version 1 (07-07-2010)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00497951 , version 1

Cite

Ronan Le Coadic. De la carte d'identité à l'identité à la carte : complexification de la relation entre identités et territoires.. Rencontre organisée à l'Institut national d'études démographiques autour de la thématique : "Territoires identitaires, identités territoriales : un lien complexe", Jun 2007, Paris, France. pp.117-123. ⟨hal-00497951⟩
232 View
944 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More