La décohabitation partielle : un moyen de renégocier la relation conjugale ? - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Journal Articles Cahiers du Genre Year : 2006

La décohabitation partielle : un moyen de renégocier la relation conjugale ?

Abstract

Conjugal life is living together as two people. However some couples live in "partial noncohabitation" with alternating periods of living toghether and separation, although this does not challenge the dominant model. One of the partners (often the man) is regularly absent while the other (the woman) looks after the home. The reasons for this situation are related to career impositions or opportunities, that are or are not accepted in the name of the common good. Nevertheless this can offer the opportunity to (re)negotiate the relationship to the other, or to oneself. The forms of non-cohabitation differ depending on whether it is a life style or a passing phase and thus contribute to (re)defining conjugal living conditions, emphasising more or less on the individual or the joint aspect of daily life.
La vie conjugale est une vie à deux. Pourtant, certains couples connaissent des formes de décohabitation partielle, alternant vie commune et séparation, sans que la situation mette en cause le modèle dominant. L'un des conjoints (souvent l'homme) s'absente régulièrement alors que l'autre (la femme) garde le foyer. Les raisons d'une telle situation sont présentées comme liées à des contraintes ou à des opportunités professionnelles, acceptées au nom de l'intérêt commun. Néanmoins, cela peut donner l'occasion de (re)négocier la relation à l'autre ou à soi-même. Les modalités de la décohabitation varient selon qu'il s'agit d'un mode de vie ou d'un événement de carrière et contribuent par là même à (re)définir les conditions de la vie conjugale, en mettant plus ou moins l'accent sur la dimension individuelle ou commune de la vie au quotidien.
No file

Dates and versions

hal-00496028 , version 1 (29-06-2010)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00496028 , version 1

Cite

Gilda Charrier, Marie-Laure Déroff. La décohabitation partielle : un moyen de renégocier la relation conjugale ?. Cahiers du Genre, 2006, 41, pp.99-115. ⟨hal-00496028⟩
134 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More