L'accueil des ambassades en Bretagne (1364-1491) : un instrument d'affirmation du pouvoir ducal.

Laurence Moal 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : La cour de Bretagne est un lieu de rencontres et de pourparlers. Les ducs de la dynastie de Montfort se sont en effet attachés à conduire une politique étrangère indépendante, sans passer par l'intermédiaire du roi de France, et ils reçoivent les messagers et les ambassadeurs de toute l'Europe. Leur accueil fait partie de la propagande ducale et constitue un attribut de la souveraineté à part entière. Les agents diplomatiques, dont la venue s'effectue dans un cadre très réglementé, font l'objet de toutes les attentions durant leur séjour. D'ailleurs, les villes, qui secondent l'action ducale, sont tenues à un certain nombre d'obligations concernant leur hospitalité, comme le montrent de nombreux comptes de la ville de Rennes. Lors de ces rencontres, les gestes et les rites sont de toute première importance.
Type de document :
Article dans une revue
Mémoires de la Société d'Histoire et d'archéologie de Bretagne, Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne, 2008, Tome LXXXVI, pp.107-136
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00490222
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 8 juin 2010 - 09:43:20
Dernière modification le : vendredi 30 mars 2018 - 10:24:04

Identifiants

  • HAL Id : hal-00490222, version 1

Collections

Citation

Laurence Moal. L'accueil des ambassades en Bretagne (1364-1491) : un instrument d'affirmation du pouvoir ducal.. Mémoires de la Société d'Histoire et d'archéologie de Bretagne, Société d'histoire et d'archéologie de Bretagne, 2008, Tome LXXXVI, pp.107-136. 〈hal-00490222〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

226