Les peuples étrangers dans les chroniques bretonnes à la fin du Moyen Âge.

Laurence Moal 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : Les chroniqueurs bretons de la fin du Moyen Âge décrivent un monde dans lequel gravitent de nombreux peuples. La conscience de cette diversité passe par l'étude de leurs désignations, dont l'emploi n'est pas neutre. L'utilisation de tout un vocabulaire, hérité de l'Antiquité et adapté aux réalités modernes, marque clairement la prise de conscience de la nation et identifient clairement l'autre, le non-Breton. Les noms de peuples étrangers surtout sont vecteurs d'identité et les listes des populations s'accompagnent généralement de l'étude de l'origine de leur nom. L'éponymie se place ainsi au cœur des mythes de fondation. Les noms sont également des instruments pour valoriser ou dévaloriser. Ils participent pleinement à la conscience de former une communauté. C'est aussi une façon pour les auteurs de montrer leur érudition.
Type de document :
Article dans une revue
Revue historique, Presses Universitaires de France, 2009, 651 (2009/3), pp.499-528
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00486421
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 25 mai 2010 - 16:37:44
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-00486421, version 1

Collections

Citation

Laurence Moal. Les peuples étrangers dans les chroniques bretonnes à la fin du Moyen Âge.. Revue historique, Presses Universitaires de France, 2009, 651 (2009/3), pp.499-528. 〈hal-00486421〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

224