Les évêques du milieu du Vingtième Siècle, une génération à comprendre.

Frédéric Le Moigne 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Dans l'histoire de l'épiscopat français contemporain, les noms de la génération hiérarchique des années médianes du vingtième siècle apparaissent en surimpression. Ces évêques, connus de leurs contemporains - y compris non catholiques -, appartiennent à la génération hiérarchique la plus interrogée par l'historiographie religieuse. Sans aucun doute doit-elle ce traitement privilégié au fait qu'elle ait été en place durant la Seconde Guerre mondiale. L'histoire immédiate étant à son insu ou de son plein gré tributaire des enjeux de mémoire et des commémorations – que l'on songe au récent centenaire de la Séparation des Eglises et de l'Etat -, celle-ci s'intéresse en effet davantage aux grands épisodes (Vatican II) ou aux crises (fin du concordat, condamnation de l'Action française ou des prêtres-ouvriers, décennie 1970). Comment tenter de caractériser les évêques nommés entre la condamnation de l'Action française et la Libération, sous les deux nonciatures Maglione et Valeri (1926-1944) ? L'évaluation d'ensemble se fera ici en trois étapes. Premier temps, la fin des années 1920 et la décennie 1930 correspondant à la jeunesse épiscopale plutôt prometteuse de ce nouveau groupe d'évêques. Il convient de s'attarder sur cette période de manière à laisser cette génération s'inventer pour ne pas la recouvrir immédiatement du drap de la Seconde Guerre mondiale qui a tendance à la cacher en entier. Il sera alors opportun d'envisager le deuxième temps, celui de l'Occupation et de la Libération, que l'on peut considérer comme la maturité compromise de cette génération hiérarchique. Troisième temps enfin, les années 1950 et la première moitié des années 1960, correspondant à la guerre froide, aux crises de la fin du pontificat de Pie XII, à la préparation de Vatican II sous Jean XXIII, puis au Concile lui-même. Cette période est celle de la vieillesse assez difficile, puis de la retraite, à la fois mise en scène et discrète de ces prélats.
Type de document :
Article dans une revue
Mélanges carmélitains, 2008, pp.45-58
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00486344
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : mardi 25 mai 2010 - 15:33:07
Dernière modification le : samedi 17 mars 2018 - 01:23:27

Identifiants

  • HAL Id : hal-00486344, version 1

Collections

Citation

Frédéric Le Moigne. Les évêques du milieu du Vingtième Siècle, une génération à comprendre.. Mélanges carmélitains, 2008, pp.45-58. 〈hal-00486344〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

160