Les avatars d'une quête chantée : de l'eginane à la guignolée. - Université de Bretagne Occidentale Access content directly
Conference Papers Year : 2009

Les avatars d'une quête chantée : de l'eginane à la guignolée.

Abstract

Attestée en France dès la fin du XIVe siècle, au moment du changement d'année, la quête d'(o)guilaneu ou (a)guiloneu a très tôt induit une interprétation fantaisiste par "au gui l'an beuf", en référence au cri supposé des druides cueillant le gui à l'aide de leur serpe d'or. Dès le début du XVIIIe siècle, certains avaient pourtant sans doute vu juste en interprétant les cri des quêteurs (egigane en breton) comme un dérivé du mot egin, germe, bien attesté dans différentes langues celtiques. Cette origine "celtique" pourrait trouver confirmation dans le fait qu'une quête du même type, et sous des appellatifs qui paraissent bien appartenir à une même famille linguistique, a existé sur toute la façade ouest de l'Europe, de l'Ecosse au nord jusqu'à l'Espagne au sud. En Espagne, les mots Aguinaldo ou Aguilando désignent encore les étrennes et, en Ecosse, Hogmanay a parfois pris la forme d'un grand événement festif pour le nouvel an. En France, cependant, on ne trouve plus guère de traces de l'ancienne quête que les colons ont introduite en Amérique du Nord : aux Etats-Unis, la Guiannée fait parfois encore partie des festivités du mardi gras ; au Québec, la Guignolée a conservé l'aspect caritatif qui était souvent le sien en France, devenant même aujourd'hui une véritable institution qui, en décembre, mobilise médias et organismes publics ou privés. Après une réflexion sur l'origine, le sens et la fonction de la quête, l'intervention s'attache à analyser son évolution ou sa disparition en Europe, et son adaptation et sa diffusion dans les minorités franco-américaines.
No file

Dates and versions

hal-00461334 , version 1 (04-03-2010)

Identifiers

  • HAL Id : hal-00461334 , version 1

Cite

Fañch Postic. Les avatars d'une quête chantée : de l'eginane à la guignolée.. Actes du colloque, Aug 2007, Pointe-de-l'Eglise, Canada. pp.421-446. ⟨hal-00461334⟩
167 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More