Peindre la nature en plein air : la révélation du sublime.

Nicolas Meynen 1, *
* Auteur correspondant
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
UBO - Université de Brest, IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société
Résumé : Au XIXe siècle, au moment où la peinture d'histoire décline inéluctablement, un nouveau courant de l'école française pose son regard sur la nature avec une vision émotionnelle. Bousculant les limites imposées par le paysage classique, la peinture de paysage trouve les fervents d'un renouveau dans la nature peinte pour elle-même et la pratique du plein air. Mais opposer paysage classique et paysage moderne serait trop simple : si le paysage moderne chasse de la nature l'histoire et le religieux, les cloisons ne sont pas étanches. Cette études est consacrée à la nouvelle peinture de paysage qui touche l'âme, au travers des peintres naturalistes, impressionnistes qui marquèrent ce tournant dans l'histoire de la peinture.
Type de document :
Article dans une revue
Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2008, pp.57-80
Liste complète des métadonnées

Littérature citée [13 références]  Voir  Masquer  Télécharger

http://hal.univ-brest.fr/hal-00460697
Contributeur : Vanessa Ernst-Maillet <>
Soumis le : vendredi 16 avril 2010 - 10:55:22
Dernière modification le : vendredi 25 mai 2018 - 16:59:28
Document(s) archivé(s) le : mardi 14 septembre 2010 - 17:25:02

Fichier

cc4_Meynen.pdf
Accord explicite pour ce dépôt

Identifiants

  • HAL Id : hal-00460697, version 1

Citation

Nicolas Meynen. Peindre la nature en plein air : la révélation du sublime.. Les Cahiers du CEIMA, Centre d'études interdisciplinaires du monde anglophone (Université de Brest), 2008, pp.57-80. 〈hal-00460697〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

331

Téléchargements de fichiers

1046