Une nouvelle perspective temporelle induite par la pratique de communication des banques

Résumé : L'objet de cet article est de présenter les trois niveaux de temps d'un modèle de gouvernement d'entreprise. Les actionnaires s'orientent vers un temps quantitatif et court. Les partenaires s'inscrivent plutôt dans des temps intermédiaires. Pour les citoyens, il s'agit d'agir selon un temps sociétal et long. Une approche intégrée du gouvernement permet au noyau stratégique d'accroître sa légitimité. A partir des rapports de Développement Durable de banques françaises, l'étude empirique montre comment ces trois niveaux de temps s'articulent. Il semble que les banques mutualistes adoptent un rythme plus long que les banques à statut commercial. Mais l'écart entre les discours et la réalité peut être important.
Type de document :
Article dans une revue
Revue Sciences de Gestion, Institut de Socio-Economie des Entreprises et des Organisations (ISEOR), 2005, <http://164.132.163.82/SiteIseor/rsdg.asp>
Liste complète des métadonnées


https://hal.archives-ouvertes.fr/hal-01509999
Contributeur : Jérémy Morvan <>
Soumis le : mardi 18 avril 2017 - 19:30:59
Dernière modification le : vendredi 21 avril 2017 - 01:09:15

Fichier

RSG_2006_vdefinitive.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

  • HAL Id : hal-01509999, version 1

Citation

Jérémy Morvan, Yann Régnard, Christian Cadiou, Patrick Gabriel. Une nouvelle perspective temporelle induite par la pratique de communication des banques. Revue Sciences de Gestion, Institut de Socio-Economie des Entreprises et des Organisations (ISEOR), 2005, <http://164.132.163.82/SiteIseor/rsdg.asp>. <hal-01509999>

Partager

Métriques

Consultations de
la notice

22

Téléchargements du document

6