Continuité-discontinuité de peuplement et de langues en zone atlantique

Daniel Le Bris 1
1 CRBC Brest - Centre de recherche bretonne et celtique
IBSHS - Institut Brestois des Sciences de l'Homme et de la Société, UBO - Université de Brest
Résumé : Des géolinguistes, des préhistoriens, des archéologues et des généticiens réexaminent les rapports que l'on peut établir entre les aires culturelles et les langues parlées en Europe (Manche et Atlantique) depuis la fin du Paléolithique supérieur jusqu’à nos jours. La zone géographique étudiée concerne l’ouest de la péninsule Ibérique, le Grand Ouest français, la Grande-Bretagne et l’Irlande, c’est-à-dire l’aire des parlers celtiques. Les Celtes ne viendraient plus d’un territoire situé entre l’Autriche et le sud de l’Allemagne, comme cela est conventionnellement admis depuis le XIXe siècle, mais seraient établis dès le Mésolithique le long des côtes atlantiques, de la péninsule Ibérique à l’Armorique et aux Îles Britanniques
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Daniel le Bris. Aires Linguistiques, Aires Culturelles. Études de concordances en Europe occidentale : zones Manche et Atlantique, Centre de recherche bretonne et celtique, pp.9-16, 2012, 9782901737964
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01091288
Contributeur : Véronique Le Gall <>
Soumis le : vendredi 5 décembre 2014 - 09:34:54
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:12:02

Identifiants

  • HAL Id : hal-01091288, version 1

Collections

Citation

Daniel Le Bris. Continuité-discontinuité de peuplement et de langues en zone atlantique. Daniel le Bris. Aires Linguistiques, Aires Culturelles. Études de concordances en Europe occidentale : zones Manche et Atlantique, Centre de recherche bretonne et celtique, pp.9-16, 2012, 9782901737964. 〈hal-01091288〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

95