Evaluation du transfert d'apprentissage d'une procédure en environnement virtuel à une situation réelle

Charlotte Hoareau 1 Franck Ganier 2, 3 Ronan Querrec 2, 3 Cédric Buche 4 Frédéric Le Corre 4
1 Lab-STICC_UBO_CID_IHSEV
Lab-STICC - Laboratoire des sciences et techniques de l'information, de la communication et de la connaissance
4 Lab-STICC_ENIB_CID_IHSEV
Lab-STICC - Laboratoire des sciences et techniques de l'information, de la communication et de la connaissance
Résumé : 1 INTRODUCTION La question du transfert est fondamentale pour les environnements virtuels (EV) de formation. Si leur objectif premier est l'acquisition de nouvelles connaissances exécutables, ils ne sont réellement utiles que si ces connaissances sont réutilisables dans un autre contexte que celui du virtuel, le contexte réel (Butterfield et Nelson, 1989 ; Laliberté, 1990 ; Prawat, 1989 ; Toupin, 1993, 1995). Plusieurs chercheurs se sont penchés sur cette question du transfert du virtuel au réel en comparant les effets de différents types d'entraînement (réel, virtuel ou absence d'entraînement) sur le transfert d'habiletés perceptivo-motrices. Kozak, Hancock, Arthur et Chrysler (1993) ont montré que les performances des participants, pour une tâche d'ajustement, après un " entraînement virtuel " étaient inférieures à celles des participants ayant bénéficié d'un " entraînement réel ". A l'inverse, les résultats de Rose et al. (2000) montrent un transfert d'habiletés du virtuel au réel puisque les conditions " entraînement réel " et " entraînement virtuel " ont des résultats significativement similaires et supérieurs à la condition " sans entraînement ". Dans ce domaine, une comparaison rigoureuse des travaux existants est difficile puisqu'ils ne se basent pas sur les mêmes critères d'évaluation (tâche simple ou tâche complexe) et n'utilisent pas le même matériel. Les recherches sont encore plus rares dans le domaine de l'apprentissage de procédures complexes. C'est pourquoi nous avons contribué à ces travaux par le biais de notre étude. L'objectif de cette étude est d'étudier le transfert d'une procédure acquise en EV à une situation réelle. Pour ce faire, nous avons réalisé une expérience comparant deux types de formation (une formation traditionnelle et une formation en EV) à une situation contrôle. 2 METHODE 2.1 Matériel Cette étude a utilisé Virtual Analyser, un prototype créé, dans un premier temps, dans le but de mener des expérimentations (Le Corre, Fauvel, Hoareau, Querrec et Buche, 2012 ). Cet environnement est destiné au lancement de tests sanguins d'analyses médicales. Cet EV affiché sur un ordinateur portable est complété par une tablette tactile qui reproduit le logiciel couplé à l'automate d'analyse biologique réel. Par ailleurs, deux automates d'analyses médicales réels accompagnés de leur interface tactile ainsi que tout le matériel nécessaire pour exécuter la procédure étaient utilisés pour les manipulations en situation réelle. 2.2 Procédure La formation théorique correspondait à la présentation d'un diaporama par une formatrice sur le principe de l'hémostase et sur les différentes étapes qui composent la procédure. La présentation du matériel était réalisée par la formatrice, sans le manipuler. La formation pratique différait pour le groupe " formation traditionnelle " et " formation en environnement virtuel ". Pour les 1ers, il s'agissait d'une démonstration de la procédure faite par la formatrice sur l'automate d'analyses biologiques réel puis d'une manipulation par les apprenants. Pour les 2nd, il s'agissait d'un entraînement sur l'environnement virtuel. 3 RESULTATS ET CONCLUSION Les résultats montrent que la durée de réalisation de la procédure est significativement plus courte lorsque les participants ont suivi la formation traditionnelle (m = 1178 sec ; SD = 155,4) que lorsqu'ils ont suivi la formation en environnement virtuel (m = 1791 sec ; SD= 496,4), elle-même significativement plus courte lorsqu'ils n'ont suivi aucune formation (m = 2338 sec ; SD = 346,7). Cette différence peut s'expliquer de plusieurs manières. Les participants du groupe " formation en EV " ont parfois souffert d'un manque de similitude entre le logiciel réel de lancement de tests et sa modélisation sur tablette. Elle pourrait également provenir de la conception de l'EV. Modifier l'environnement virtuel permettra d'améliorer la situation de formation. Ces pistes d'amélioration sont multiples. Elles peuvent toucher à l'utilisabilité de l'interface en modifiant le guidage, la présentation des instructions, etc. Mais ces améliorations peuvent aussi aller vers une prise en compte des différences interindividuelles en adaptant l'environnement à chaque utilisateur et à sa progression au cours de son apprentissage.
Type de document :
Communication dans un congrès
55e congrès de la Société Française de Psychologie, Sep 2013, Lyon, France
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-01003477
Contributeur : Franck Ganier <>
Soumis le : mardi 10 juin 2014 - 12:33:19
Dernière modification le : mardi 16 janvier 2018 - 15:54:24

Identifiants

  • HAL Id : hal-01003477, version 1

Citation

Charlotte Hoareau, Franck Ganier, Ronan Querrec, Cédric Buche, Frédéric Le Corre. Evaluation du transfert d'apprentissage d'une procédure en environnement virtuel à une situation réelle. 55e congrès de la Société Française de Psychologie, Sep 2013, Lyon, France. 〈hal-01003477〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

256