Starting science in the vernacular. Notes on some early issues of the Philosophical Transactions and the Journal des Sçavans, 1665-1700

Résumé : Le Journal des Sçavans et les Philosophical Transactions ont été fondés tous les deux en 1665, et sont devenus des revues majeures qui continuent d'exister de nos jours. Les deux ont également connu des difficultés dans les premières années de leur existence. Cette étude prend comme base un mini-corpus couvrant la période 1665-1695. Elle suggère que pendant cette période le Journal des Sçavans a peu évolué ; les comptes rendus de livres constituaient la majorité des entrées, le nombre de pages était relativement stable, mais en même temps, le Journal traitait une large gamme de sujets. Par comparaison, les Philosophical Transactions traitaient une gamme plus restreinte, principalement les sujets que l'on qualifie de nos jours de scientifiques ; néanmoins cette revue utilisait plus de genres, avec relativement peu de comptes rendus ; par ailleurs, le nombre de pages a augmenté pendant la période étudiée.
Type de document :
Article dans une revue
ASp - La revue du GERAS, revue.org (en ligne) / Bordeaux : GERAS (imprimé), 2009, pp.5-22. 〈10.4000/asp.213〉
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00707592
Contributeur : Violaine Garguilo <>
Soumis le : mercredi 13 juin 2012 - 09:35:35
Dernière modification le : jeudi 21 décembre 2017 - 11:26:08

Identifiants

Collections

Citation

David Banks. Starting science in the vernacular. Notes on some early issues of the Philosophical Transactions and the Journal des Sçavans, 1665-1700. ASp - La revue du GERAS, revue.org (en ligne) / Bordeaux : GERAS (imprimé), 2009, pp.5-22. 〈10.4000/asp.213〉. 〈hal-00707592〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

227