Les effets incertains de l'amélioration de la qualité des soins. Contexte organisationnel et appropriation collective

Résumé : En 1996, le déséquilibre persistant du système d'assurance maladie a conduit le gouvernement français à mettre en place une réforme touchant à la fois la sécurité sociale et le système de soins. Afin d'améliorer la qualité et la sécurité des soins, tous les établissements de santé publics et privés devaient désormais faire l'objet d'une procédure d'évaluation externe dénommée " accréditation ". Ce premier cycle d'accréditation s'est achevé à la fin de l'année 2006. L'article tente d'évaluer, à partir d'une approche statistique et qualitative, les retombées de l'accréditation. Il décrit l'impact, à la fois attendu et inattendu, de cette procédure sur l'activité quotidienne des personnels soignants (infirmières et aides-soignantes).
Type de document :
Article dans une revue
Sociologie Santé, Les Etudes Hospitalières, 2008, pp.321-345
Liste complète des métadonnées

http://hal.univ-brest.fr/hal-00660276
Contributeur : Violaine Garguilo <>
Soumis le : lundi 16 janvier 2012 - 12:08:01
Dernière modification le : jeudi 7 décembre 2017 - 11:46:28

Identifiants

  • HAL Id : hal-00660276, version 1

Collections

Citation

Florence Douguet, Jorge Muñoz, Adeline Raymond. Les effets incertains de l'amélioration de la qualité des soins. Contexte organisationnel et appropriation collective. Sociologie Santé, Les Etudes Hospitalières, 2008, pp.321-345. 〈hal-00660276〉

Partager

Métriques

Consultations de la notice

185